Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Hausse du prix du carburant : “c’est la facture de la bêtise gouvernementale », réagit un cadre de l’UFDG

A l’Union des forces démocratiques de Guinée -Ufdg-, l’augmentation du prix du carburant à la pompe ne surprend personne. C’est du moins ce que nous retenons de la réaction recueillie auprès du vice-coordinateur de la commission communication du principal parti de l’opposition.

Joint au téléphone à l’effet de recueillir sa réaction, Joachim Baba Millimouno n’y va pas du dos de la cuillère. Selon lui, l’augmentation du prix du carburant à la pompe annoncée ce soir à la télévision nationale “ne nous surprend pas parce que tous les signes étaient là. En Guinée, les rumeurs s’avèrent toujours« .

Poursuivant, l’opposant fait le procès des gouvernants, en déclarant que « nous sommes dirigés par une équipe qui ne pense pas aux souffrances des populations qui ont déjà assez souffert le martyr pour qu’il y ait une augmentation du prix du carburant à 11000”. Surtout, rappelle-t-il, « avec la fermeture des frontières et l’impact de la pandémie du COVID-19dont a connu le pays.

Dans le même sillage, ce transfuge de la mouvance présidentielle prévient que « cette augmentation du prix du carburant va se répercuter indubitablement sur le coût du transport et de facto sur l’ensemble des prix des denrées de grande consommation« . Ajoutant que : « elle est la conséquence des élections législativs, référendaire et présidentielle organisées sans l’appui des partenaires au développement, avec l’obstination d’Alpha Condé de s’octroyer un troisième mandat et parce qu’il ne voulait pas que quelqu’un ait un regard sur ce scrutin, parce qu’il savait que ce n’est pas possible de gagner sans la fraude. »

Pour lui, cette augmentation est la trouvaille du pouvoir « pour résorber les difficultés liées à la mobilisation des recettes pour renflouer les caisses vidées lors de ces élections« . Et malheureusement, conclut-il, « c’est le peuple qui paie la facture de la bêtise gouvernementale« .

Pour rappel, dans un communiqué publié à la télévision nationale, mardi soir, le gouvernement a annoncé que le prix du litre de l’essence et du gasoil passe de 9000 à 11000 francs guinéens à compter de ce 3 août 2021.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...