Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

« L’augmentation du prix du carburant pourrait générer la faillite … », prévient Bah Oury

Le gouvernement guinéen a procédé ce mardi 03 août 2021, à l’augmentation du prix du litre de carburant à la pompe. Il est passé de 9000 GNF à 11 000 GNF soit une augmentation de 22,22%.

Joint au téléphone pour recueillir sa réaction, l’opposant Bah Oury a déclaré que cette augmentation pourrait générer d’une part la faillite de beaucoup d’entreprises, et d’autre part, une révolte sociale. Puisque, rappelle-t-il, l’inflation va augmenter autant et de l’autre côté, un climat politique, d’une manière ou d’une autre, ne sera pas d’une certaine sérénité. Lisez !

« Nous sommes devant une impasse extrêmement préjudiciable autant pour des questions économiques mais autant pour la situation politique du pays. On l’avait déjà dit que l’année 2020 a été une année catastrophique sur le plan financier pour la République de Guinée. L’endettement s’était fortement accru auprès de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG). C’est-à-dire, l’endettement du Trésor public vis-à-vis de la BCRG avait atteint un seuil jamais égalé dans le passé. C’est-à-dire près de cinq mille milliards de francs guinéens.

C’est cela qui a permis de financier pratiquement le fonctionnement de l’Etat y compris les élections référendaire, législative et présidentielle de 2020. Cette situation ne pouvait pas perdurer. C’est la raison laquelle, l’année 2021, malgré l’adoption de la Loi des finances qui devait être une obligation pour son exécution (…) il fallait diminuer de façon autoritaire les dépenses et augmenter de la même manière les recettes. C’est la raison pour laquelle on voit une multiplication des taxes à tous les niveaux à savoir la téléphonie et autres avec des contrats de performance qui sont exigés à toutes les administrations qui sont pourvoyeuses de ressources pour l’Etat à savoir, la douane, les impôts (…).

L’augmentation du prix du carburant rentre dans la même catégorie d’action pour augmenter les recettes. Maintenant, les conséquences risquent d’être dommageables pour l’économie du pays. Ce n’est pas parce que vous augmentez les taxes de manière abusive que nécessairement vous allez encourager et impulser une économie performante », prévient l’opposant.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...