Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Elysian

Formation professionnelle : le ministre Alpha Bacar et Bolloré signent une convention pour la construction d’une école des Chemins de fer 

Au lendemain de leur prise de fonction, les nouvelles autorités du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ont aussitôt relancé un projet qui était en souffrance depuis 12 ans qu’elles ont renégocié et remis à jour. Et aujourd’hui,  le projet voit le jour.

Puisque dans l’après-midi de ce jeudi 5 mai 2022, est intervenue la signature d’un partenariat entre le ministère et Bolloré pour la construction d’un nouveau Centre de formation des chemins de fer. Ledit CFP sera localisé sur le site de Simbaya et va permettre à un plus grand nombre de jeunes d’étudier dans des conditions décentes.

Dans son discours de circonstance, le ministre de de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle a dit que les chemins de fer restent encore d’actualité dans les solutions de transports et de logistiques en Guinée.

« Pour les prochaines années, que ce soit dans les mines, le transport urbain ou dans le domaine de l’agriculture, les chemins de fer vont jouer un rôle important. Donc, former nos jeunes dans ce domaine et dans la chaîne de valeur liée aux chemins de fer, c’est tout à fait logique », a expliqué d’emblée M. Alpha Bacar Barry.

« Parce qu’il faut que de plus en plus, les Guinéens montent en compétences pour occuper les emplois qui sont créés dans l’exploitation minière, agricole et dans le développement de la Guinée. C’est cela qui nous motive et c’est ce qui fait que nous nous sommes investis. Et aujourd’hui, avec les partenaires, nous allons faire la pose de la première pierre de la pierre phase de ce projet qui sera en deux phases », a-t-il motivé.

Dans sa prise de parole, le Directeur-pays de Bolloré a indiqué que lors du passage du Directeur du Groupe Bolloré en Guinée, une visite a eu lieu sur le site qui abrite l’actuelle école des Chemins de fer, à Almamya, dans la commune de Kaloum.

Et en lieu et place d’une école, M. Fabjanko Kokan dit avoir découvert autre chose. D’où la motivation de son groupe à construire une nouvelle école au bénéfice de la Guinée et de sa jeunesse, notamment à travers l’investissement dans le capital humain.

Pour sa part, le Directeur général de Conakry Terminal a dit que la délocalisation et la modernisation du Centre de formation professionnelle Chemins de fer est un projet que Conakry Terminal s’est engagé à soutenir auprès du METFP.

« C’est avec joie que nous procédons ce jour à la signature de la convention de financement, et dans les jours à venir, à la pose de la première pierre de cette infrastructure qui va accueillir plusieurs jeunes guinéens. Car, le soutien à l’éducation est un des axes majeurs qui s’inscrit en droite ligne de la politique mécénat du Groupe Bolloré « , a déclaré Emmanuel Masson.

Le financement porte sur un montant global de 1.900.000.000 GNF qui permettra la construction de 8 salles de classe, 2 ateliers pratiques, 5 bureaux administratifs avec un toilette interne, une salle des professeurs, un magasin, une salle polyvalente, des toilettes externes et une clôture grillagée.

Le gouvernement guinéen, à travers le ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle s’engage à la fois, à mettre à disposition le terrain et à garantir la sécurité. De l’autre côté, le Groupe Bolloré Africa Logistics va financer la première partie de la construction de cette école qui sera déjà dans le réseau dès la rentrée prochaine.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...