Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

 RTG : « Il y a des travailleurs qui ont fait plus de 10 ans de stage sans situation »  (Tibou Kamara)

Un projet de décret portant statuts et organisation de l’Office de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (ORTG) a été soumis au Conseil des ministres ce jeudi 24 juin 2021, pour examen, en seconde lecture.

Au terme des débats, le Conseil a adopté le texte du projet de décret et demandé au ministre Amara Somparé de soumettre les dépenses d’investissement du budget à la ministre en charge du Plan pour leur prise en compte dans le cadre du programme d’investissements pluriannuels.

Une mutation annoncée alors que la RTG compte beaucoup de jeunes stagiaires, sans situation, mais qui font la part importante des activités de ce médium. Et cela, depuis dix ans pour certains.

Interpellé sur cette malheureuse situation, le porte-parole du gouvernement indique que la question a été prise en charge par le Conseil des ministres, comme l’atteste son compte-rendu.

« C’est pour cette raison que Monsieur le président de la République a demandé qu’il y ait une certification des cadres pour justement connaître la qualité des personnels, le profil de chacun et les motivations de tous. Et la question des stagiaires a été expressément évoquée, parce qu’il a été estimé que dans le lot des travailleurs et des personnels de la RTG, il y en a qui ont fait plus de 10 ans de stage, et dont les services rendus à la maison sont énormes quand d’autres, qui sont régulièrement employés, ne délivrent pas les services attendus d’eux », clarifie Tibou Kamara.

Aux dires du ministre d’Etat, ministre conseiller spécial du président de la République, c’est pour corriger cette « injustice » administrative et les « distractions » au sein des équipes qu’il a été demandé au ministre de l’Information et de la Communication de faire le point de la situation avant d’engager la réforme qui transforme le statut de la RTG.

« Parce que nous voulons que cette réforme soit efficace, et donc, se fasse dans un esprit d’équité. Et, revoir aussi bien les moyens que les personnels pour que la nouvelle structure qui va être mise en place soit plus efficace, plus efficiente.  Parce que c’est finalement l’objectif de l’érection de la RTG en office. Ce n’est pas qu’un changement de statut. C’est également un changement de mentalité que nous espérons et un renforcement des moyens et une qualification des personnels qui sous-tendent cette réforme voulue par le ministère de l’Information et de la Communication et soutenue par le gouvernement ».

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...