Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

N’Zérékoré : Plan International Guinée en collaboration avec l’Inspection Régionale de l’Action Sociale  célèbre la journée internationale de la jeune fille

Le lundi 11 octobre 2021, la maison des jeunes de la capitale de la Guinée forestière, a servi de cadre pour la célébration de la journée internationale de la fille, devant les autorités, les partenaires techniques et les couches sociales fortement mobilisés.

A l’entame, en sa qualité du Maire de la Commune Urbaine de N’Zerekore, Moriba Albert DELAMOU, a exprimé sa satisfaction sur la qualité de la mobilisation et l’implication des parties prenantes pour la célébration de cette journée. Ce qui selon lui montre que les filles sont un des leviers sur lequel il faut compter pour bâtir de véritables femmes de demain.

Dans son discours, Yaya  Diallo, Directeur de la Zone d’Impact et d’Influence du Programme au Littoral basé à Coyah représentant  le Directeur Pays de Plan International Guinée a tenu à préciser que « la célébration du 11 octobre, est une journée internationale dédiée aux filles et s’inscrit dans le cadre d’une mobilisation sociale et de plaidoyer auprès des pouvoirs publics/influenceurs, sur leur rôles et responsabilités dans la prise en compte des droits des filles. Tout en rappelant que  le monde  célèbre la 10ème « Journée Internationale de la Fille » sous le thème « Génération numérique, notre génération », en saluant  les efforts consentis  par les autorités Guinéennes et tous les acteurs qui travaillent pour l’épanouissement de la fille ».

Il mentionnera, que le thème de cette année interpelle davantage à lutter contre les fausses informations auxquelles les filles et les jeunes femmes sont exposées en ligne. Plan international Guinée en partenariat avec les autorités guinéennes et les autres acteurs de développement se déploient à investir dans les initiatives des jeunes filles pour renforcer leur apprentissage, leur leadership, leur pouvoir de décision pour leur épanouissement qui favorisera le développement de la nation Guinéenne.

Nous savons tous et toutes, la place qu’occupe la jeunesse notamment la fille  dans un contexte de développement. Donc, investir sur la jeune fille est ainsi perçu par Plan International comme sa préparation pour une autonomisation et une participation effective et complète de la femme guinéenne de demain au développement durable de toutes les affaires de son pays.

En lien avec le thème et dans le même souci de renforcement du pouvoir de liberté et de représentation égale pour les filles et les garçons en ligne, Plan International Guinée ainsi dans leur formation. Celle-ci leur permet d’acquérir des connaissances, des compétences et des stratégies pour s’engager en toute confiance dans des espaces en ligne, puis d’accéder à des informations, de créer, et partager des contenus qui reflètent leur personnalité et modèles qu’elles veulent être. Enfin, pour leur permettre d’avoir une meilleure utilisation et gestion de l’information en ligne.

À lire aussi

Dans le cadre du mouvement « Aux filles, l’Egalité », Plan International investi dans des programmes et des actions qui ont un impact déterminant sur la vie de millions de filles et de jeunes femmes.

En ce jour, plus de 1 000 filles prendront le contrôle à l’échelle mondiale dans plus de 70 pays pour marquer la Journée Internationale de la Fille. Ceci, pour donner l’exemple que tout est possible même étant fille ou femme et d’encourager les autres à se déployer pour faire entendre leur voix sur les grands défis auxquels elles sont confrontées.

Ensuite, le discours de plaidoyer  sera lu par Aissatou SOW en tant que Présidente du Club des Jeunes Filles Leaders. Elle  insistera sur la nécessité de respecter les droits des filles. En plus du harcèlement en ligne, le mariage d’enfants, l’excision, le viol, doivent être banis dans nos sociétés. Car une fille bien épanouie c’est une véritable mère de  demain. Elle poursuit en appelant les autorités et les partenaires à tous les niveaux de porter un regard particulier sur : «la situation des jeunes filles dans le monde notamment  dans les milieux ruraux  qui est inquiétant. Car dans leur majorité elles sont exposées à tout et manque de tout » conclura Aissatou SOW avant de remettre solennellement  au Gouverneur de la Région le rapport intitulé « Entre le vrai et le faux » comment la mésinformation et la désinformation en ligne affectent la vie, l’apprentissage et le leadership des filles et des jeunes femmes.

Pour l’ouverture de la cérémonie le Directeur de cabinet, Jean Smith SANDY, représentent de Monsieur le Gouverneur, prendra la parole et s’est exprimé en ces termes : « Je remercie Plan International Guinée, pour leur engagement auprès des communautés mais aussi de l’attention qu’il porte sur les enfants et filles. C’est pourquoi nous réitérons de notre ferme volonté à les accompagner pour la mise en œuvre de leurs programmes et projets en Guinée et particulièrement au sein de la Région Administrative  de N’Zerekore mais aussi promouvoir et garantir  les droits des filles en toute circonstance. Et cela conformément aux recommandations du Chef de l’Etat son excellence Colonel Mamady Doumbouya. Joyeuse fête à toutes les filles de la Région forestière».

Pour rappel, Plan international, travaille en Guinée depuis 1998, pour aider les enfants vulnérables à accéder à leurs droits, l’éducation, la santé, la protection et aux moyens de subsistance. Il œuvre pour la mobilisation des partenaires et le public afin de donner les moyens aux enfants, jeunes et communautés, de mettre en œuvre les changements essentiels pour lutter contre l’excision, la vulnérabilité et les discriminations à l’encontre des filles.

Cette journée est célébrée en lien avec les objectifs du  projet : « CHAMPIONNES », un projet de promotion de l’émancipation et de la protection des filles à travers la pratique du football dans trois pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir : la Guinée, le Bénin et le Togo, financé par  l’Agence Française de Développement, la FIFA et Plan International.

A noter que cette cérémonie a été rehaussée de la présence du Préfet, ainsi que de plusieurs cadres et invités de la région.

Une pièce de théâtre a été jouée par les filles leaders illustrant  le mauvais usage des réseaux sociaux, des pas de danses au rythme de la région et le match de football féminin, le tout précédé par un carnaval géant aux couleurs des fanfares sur l’itinéraire allant du Gouvernorat à la maison des jeunes ont ponctué cette journée du 11 octobre dans la capitale forestière.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...