Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mory Condé installé dans ses nouvelles fonctions de ministre de l’Administration du Territoire

Nommé hier mercredi 27 octobre 2021 au poste de ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Mory Condé a été installé dans ses nouvelles fonctions ce jeudi 28, en présence de nombreux membres du gouvernement en constitution.

Avant de procéder à l’installation du nouveau promu, le Secrétaire général du gouvernement a déclaré n’avoir aucun doute quant à la réussite de la mission de Mory Condé. « Car, il existe autour de vous, des cadres compétents dont certains ont acquis beaucoup d’expériences dans la gestion de l’administration du territoire et des collectivités », a dit Abdourahmane Sikhé Camara, non sans énumérer les défis qui interpellent le tout jeune ministre.

Notamment la mise à niveau des nouveaux administrateurs territoriaux en matière de gestion des collectivités locales, la restauration de l’autorité de l’État, la vigilance à observer par les services de sécurité dans le cadre du contrôle au niveau des postes frontaliers avec les pays voisins, la restauration de la sécurité de nos communautés dans les zones d’exploitation minière artisanale, la promotion de la gouvernance territoriale participative.

Dans sa prise de parole, le ministre Mory Condé, après avoir exprimé sa gratitude à l’endroit du président de la transition  et du Premier ministre, a dit avoir accepté avec beaucoup d’humilité cette distinction qui l’honore et le motive davantage à mettre tout en œuvre pour réussir l’exaltante et ambitieuse qu’on lui a confiée.

« Je prends donc l’engagement formel de remplir cette nouvelle mission avec honnêteté, intégrité, rectitude et discipline qui ont toujours constitué les règles d’or de ma vie. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour mériter la confiance placée en moi », a-t-il indiqué.

Évaluant.la portée de sa nomination, Mory Condé a déclaré que celle-ci intervient dans un contexte particulier où le pays est engagé dans une transition politique depuis le 5 septembre 2021 devant inéluctablement nous conduire vers le rétablissement d’un ordre constitutionnel avec le concours de tous les Guinéens, pour déboucher sur l’organisation d’élections libres, crédibles et transparentes.

« L’organisation de ces futures élections suscite d’énormes attentes. L’esprit d’équipe doit prévaloir pour y arriver. J’hérite d’un département hautement stratégique eu égard à son caractère hautement transversal. A cet effet, l’engagement et la mobilisation de mes futurs collaborateurs constitueront pour moi une force de progrès et un gage de réussite », a soutenu le nouveau ministre.

« Nombreux sont les défis qui nous attendent afin de nous inscrire durablement dans les cinq principes fondamentaux qui soutiennent la vision du CNRD ; à savoir : la rectification institutionnelle, la refondation de l’État, le rassemblement, le redressement et le repositionnement de notre pays sur la scène internationale. C’est à travers ces cinq principes et valeurs que nos futures actions en faveur de l’État et les entités décentralisées doivent désormais s’orienter », a-t-il rappelé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...