Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Manque d’eau à l’école d’application de Labé : les élèves obligés de venir avec des bidons

On demande aux enfants de venir avec de l’eau. D’autres viennent avec des bidons d’un litre et demi, d’autres avec des bidons de 5 litres. C’est ce que nous utilisons pour les toilettes. Il n’y a pas de puits à côté et c’est une école qui comprend actuellement 820 élèves. Mais nous n’avons aucun point d’eau pour faire fonctionner les toilettes et les autres besoins.

 

C’est la triste réalité constatée en ce 21éme siècle à l’école primaire d’application sise au cœur de la commune urbaine de Labé. Par manque de point d’eau pouvant alimenter l’établissement et face à la nécessité qu’impose cette denrée de première nécessité, la direction s’est vue dans l’obligation de demander à chaque élève de venir les matins avec un bidon d’eau. Cela, pour qu’ils puissent se désaltérer et assurer en même temps l’hygiène dans les toilettes de l’école, a appris Guinéenews de sources officielles.

Visiblement gênée et très perturbée par cette situation, Hadja Bintou Tounkara la directrice de l’école primaire d’Application explique la situation. « On demande aux enfants de venir avec de l’eau. D’autres viennent avec des bidons d’un litre et demi, d’autres avec des bidons de 5 litres. C’est ce que nous utilisons pour les toilettes. Il n’y a pas de puits à côté et c’est une école qui comprend actuellement 820 élèves. Mais nous n’avons aucun point d’eau pour faire fonctionner les toilettes et les autres besoins. Au fait, il n’y a pas d’eau dans cette école », insiste la directrice.

Pourtant, les autorités de l’éducation de la base seraient bel et bien saisies de cette situation qui risque de devenir très compliquée avec la période d’étiage qui s’annonce à grand pas. « On avait déjà entamé ça mais jusqu’à présent on n’a pas de bon résultat. On a parlé des projets à la DPE (direction préfectorale de l’éducation) ; ils savent que l’école d’application n’a pas un point d’eau fonctionnel », déclare Hadja Bintou Tounkara.

Interpellée ce jeudi matin par la rédaction locale de guinéenews, Hadja Mariama École Diallo soutient être en formation et promet de nous revenir dès que possible. En attendant et face à l’urgence de la situation, la directrice de l’école d’Application de Labé sollicite l’accompagnement des bonnes volontés. « Je demande aux personnes de bonne volonté de nous aider à avoir un puits ou bien un forage pour pouvoir alimenter les toilettes en eau et respecter les règles d’hygiène à l’école » sollicite-t-elle.

Certes la situation de l’école d’application de Labé n’est pas un cas isolé en Guinèe mais cela devrait interpeller les autorités à tous les niveaux pour vite trouver des solutions à ce genre de manquements afin d’éviter des problèmes de santé publique dans les établissements surtout en temps d’épidémies comme le covid19.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...