Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kindia : Le ministre Alpha Bacar Barry lance les épreuves pratiques au CFP

Le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Alpha Bacar Barry, a procédé, ce lundi 13 juin, au lancement des examens pratiques, au CFP de Kindia. C’était en présence des ministres de la Promotion féminine, de l’Information et de la Communication, de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

Pour cette session 2022, seulement 22 écoles sur 23 ont présenté des candidats dans la région de Kindia pour un effectif total de 3 762 dont 2500 filles/femmes, a indiqué l’inspecteur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Mohamed Cissé. Cet examen concerne 26 filières réparties dans 11 centres, a-t-il ajouté.

Le ministre Alpha Bacar Barry s’est dit heureux « de lancer les examens dans leur version pratique dans la région de administrative de Kindia. »

Avant de lancer : « Je voudrais dire ici que ces examens sont le début d’un long processus de réformes que nous avons initiées depuis le mois d’octobre 2021. Ces innovations et ces initiatives devraient nous permettre de mieux qualifier le système de l’enseignement technique. Je voudrais vous dire qu’aujourd’hui, vous êtes l’avenir de ce pays, sans vous la Guinée ne se construisera pas. Vous êtes des soldats au même titre que ceux de l’autre côté qui portent des armes. C’est avec vous qu’on va construire ce pays, sans vous, ce sera les étrangers. Je suis heureux d’apprendre qu’une majorité des filles/femmes acceptent d’entrer dans l’enseignement technique.  J’espère que l’année prochaine, pour choix initial, on aura beaucoup de bacheliers qui viendront s’inscrire volontairement  pour être orientés dans l’enseignement technique. 

J’aimerais aussi vous dire toute la fierté de la Guinée que ses enfants acceptent volontiers de venir dans ces écoles apprendre un métier, de quitter la rue, de quitter le quartier, de venir ici pour apprendre un métier. Vous allez passer des examens, je vous demande d’être sereins. N’acceptez pas de tricher parce que si vous trichez, demain vous n’allez pas tricher pour construire un mur ». 

Après ce discours, le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle accompagné de ses collègues ministres, du préfet de Kindia, a procédé au lancement de cette épreuve pratique qui va sanctionner la formation des candidats. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :