Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Expulsion du sous-préfet de Sanguiana/Kouroussa: Enfin, le préfet sort du silence !

Le sous-préfet de la localité de Sanguiana, située à une quarantaine de kilomètres de la ville de Kouroussa a été forcé de quitter  les lieux le samedi 13 mars 2021 par un groupe de jeunes en colère. Mais, ses autorités hiérarchiques disent qu’il doit regagner sa zone de juridiction. C’est le préfet de Kouroussa Souleymane Keita, après sa médiation auprès des sages de ladite localité, qui nous a livé cette information.

Joint au téléphone ce mercredi 17 mars 2021, il dira : « Je suis allé voir les sages de Sanguiana avec mon secrétaire chargé des collectivités et des agents des forces de sécurité. Ils m’ont dit au départ qu’ils soutiennent aveuglément leurs enfants qui ont fermé le siège de la sous préfecture et chassé le sous-préfet sans que je ne sois avisé. Mais en fin de compte, ils sont revenus à de meilleurs sentiments. Je leur ai demandé la clé de la sous-préfecture, il me l’on fait transmettre. Et maintenant je n’attends que l’ordre du gouverneur pour la suite ».

Accusé de division et de gestion opaque, Sayon Keita allias Angloma, sauf changement de dernière minute, va regagner bientôt sa zone de juridiction :

« Ils (les jeunes) ne connaissent pas les fonctions d’un sous-préfet, on l’accuse même de mauvaise gestion des fonds de la sous-préfecture. Un sous-préfet ne mobilise pas et ne gère pas de fonds. C’est le rôle de la commune. Donc le sous-préfet pourra repartir bientôt à Sanguiana. Pour cela  je n’attends que le feu vert du gouverneur, qui va peut-être s’ajouter à  nous pour accompagner le sous-préfet  à Sanguiana. Donc le problème est en très grande partie résolu», a-t-il ajouté.

A la question de savoir si à son retour, le sous-préfet sera accepté par les jeunes qui ont exigé son départ, Souleymane Keita, pense que : « On ne peut pas deviner ce qui va se passer, mais le sous-préfet,  ça fait plus de sept ans qu’il est là-bas. Donc il se connait très bien avec la population », a-t-il conclu.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...