Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Coyah : une femme accouche derrière un centre de santé par manque de moyens

En état de famille avancée, Fatoumata Barry s’est rendue ce samedi 5 février 2022, au centre de santé de Manéah. Âgée de 29 ans, cette jeune dame a accouché dans la rue, derrière ce centre de santé, a-t-on appris. Elle accuse les infirmières trouvées sur le lieu de ne l’avoir pas prise en charge par manque de moyens.

Au centre de santé de Manéah, on lui aurait demandé de se rendre au laboratoire de Coyah pour faire des examens préliminaires. Mais la jeune dame n’avait que dix mille francs guinéens sur elle.

Elle raconte son calvaire : “Je suis venue au centre de santé à Manéah. L‘infirmière qui était là m’a demandée d’aller à Coyah centre pour faire des examens. Elle ne s’est même pas occupée de moi pour comprendre bien mon état. Je suis sortie et je n’avais que 10mille sur moi. C‘est au moment de monter sur la moto que j’ai ressenti une vive douleur.  Les femmes ont enlevé leur pagne pour m’encercler. C’est là que j’ai accouché d’une fille”.

Cette situation a irrité les femmes qui ont manifesté leur colère contre ces infirmières qu’elles accusent de faire de cela leur habitude. “C’est leur habitude. S’ils comprennent que vous n’avez pas d’argent, ils ne s’occupent pas de vous comme il le faut”, nous a indiqué Mariame Soumah, l’une des témoins.

Hadja Daloba Mara, la cheffe du Centre de santé, dit n’avoir pas compris si la grossesse était à terme ou si elle avait uniquement des douleurs. C’est pourquoi, elle a demandé des examens.

Je n’avais pas compris si elle avait des douleurs ou si la grossesse était à terme. C’est pourquoi je lui ai demandé de partir au laboratoire pour faire des examens et revenir”, se défend-elle.

Ce dimanche matin, des manifestantes étaient aux alentours du centre pour huer son personnel.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :