Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Conseil Supérieur de la Défense : des Ong guinéennes dénoncent le recyclage de certains hauts gradés de l’armée

Dans une déclaration parvenue à Guineenews ce lundi 18 octobre 2021, un consortium d’Ong de la société civile guinéenne dénonce le recyclage de certains hauts gradés de l’armée, artisans de la modification de la Constitution en 2020.  A cet effet, les Ong signataires de ladite déclaration invitent  le colonel Mamadi Doumbouya, au respect de ses engagements pris devant le peuple de Guinée.

Parmi les hauts gradés décriés figure en bonne place l’ancien ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé. Lisez la déclaration ci-dessous

Déclaration de la Société civile sur le recyclage de certains dignitaires du régime de l’ancien Président Alpha Condé

Nous, organisations de la société civile initiatrices de cette déclaration, attirons l’attention du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition, sur l’importance du respect des engagements qu’il a pris devant les Guinéens lors de son discours du jeudi 23 septembre 2021 au Palais du Peuple à Conakry.

A cette occasion, il a clairement exprimé son opposition au recyclage des anciens dignitaires du régime déchu de Monsieur Alpha Condé. Cet engagement fort qui a été salué par l’écrasante majorité du Peuple de Guinée a suscité de l’espoir et mis fin à la crainte d’un retour à la case de départ. Le respect de cet engagement est impératif pour entretenir cet espoir de casser un système qui nous a coûté cher.

À lire aussi

C’est pourquoi, le mercredi 13 octobre 2021, nous avons constaté avec beaucoup de regret et d’inquiétude la nomination, au sein d’un Conseil Supérieur de la Défense, de certains hauts gradés de l’armée qui ont activement participé au changement de la Constitution et à la promotion du 3ème mandat.

Nous sommes vivement préoccupés par certaines de ces nominations à de hautes fonctions. Car, le non recyclage ne doit pas concerner uniquement les membres du gouvernement et les autres cadres au sein de l’administration publique. Le même principe doit être valable notamment pour des militaires ayant joué un rôle politique et dont les actes ont contribué au changement de la Constitution et à la promotion du 3ème mandat en Guinée.

Nous invitons le Colonel Mamadi Doumbouya à tirer les leçons des nombreuses fausses promesses faites par l’ancien régime dont les conséquences ont été, entre autres, la banalisation de la parole publique et la perte de confiance des populations en leurs dirigeants.

Vu la fragilité du tissu social, nous vous invitons, Monsieur le Président de la Transition, au respect de votre parole de soldat, à la vigilance et la rigueur dans le choix des personnes qui doivent participer à la conduite des affaires publiques pendant cette transition.

Nous vous rassurons que la société civile jouera pleinement, à vos côtés, son rôle de veille, d’alerte et de proposition pour la réussite de cette Transition pour le bonheur du Peuple de Guinée.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...