Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Conakry : ouverture de la 9e session de la grande commission mixte de coopération Guinée-Mali 

La neuvième Session de la Grande Commission mixte de coopération Guinée-Mali s’est ouverte à Conakry ce mercredi 16 novembre 2022. Elle se poursuivra jusqu’au vendredi 18 novembre.

Ladite session est rehaussée de la présence effective de plusieurs ministres maliens, dont celui des Affaires étrangères.

Dans son discours de bienvenue, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’étranger, après avoir fait un survol sur les relations de coopération entre la Guinée et le Mali, a mis un accent particulier sur l’histoire récente des deux pays renforcée par la   sanction de la CEDEAO.

« Après la fraternité renforcée entre les deux frères d’armes, les colonels Mamadi Doumbouya et Assimi Goita, qui peut imposer à la Guinée de fermer la porte au Mali ? Personne. C’est pourquoi, le colonel Doumbouya, quand les sanctions ont été prises contre le Mali, a dit que pour lui, la question ne se posait pas. Ce n’est même pas à lui de fermer la porte, mais c’est à l’histoire et aux pères fondateurs de nos pays », a confié Dr Morissanda Kouyaté.

De son côté, M. Abdoulaye Diop, après avoir salué l’excellence des relations bilatérales qui lient son pays à la République de Guinée, s’est réjoui de la qualité de l’accueil à lui réservé ainsi qu’à sa suite.

« Notre présence ici à Conakry est la parfaite illustration des excellentes relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent nos deux pays, nos deux chefs d’État, nos deux peuples qui ont décidé de les placer sur une nouvelle rampe de lancement afin d’établir une relation stratégique, spéciale, exemplaire en Afrique », a-t-il placé d’emblée.

Poursuivant, le chef de la diplomatie malienne a indiqué que le peuple de Guinée et le peuple malien sont héritiers d’un lourd patrimoine qu’ils ont la responsabilité d’entretenir.

Les différentes initiatives prises au cours de cette année pour concrétiser cette volonté politique de nos 2 chefs d’État se sont traduites par des visites de haut niveau avec la participation de Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya à la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance du Mali et celle de Son Excellence Abdoulaye Maïga, Premier ministre par intérim, représentant le Président Assimi Goïta aux festivités du 64ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée », a rappelé M. Abdoulaye Diop.

La rencontre de Conakry est un important rendez-vous qui s’inscrit dans la dynamique de raffermissement et de diversification des relations entre la Guinée et le Mali.

Elle se présente comme une belle occasion d’évaluer les recommandations de la rencontre qui s’est tenue les 27 et 28 avril 2017 à Bamako, de mesurer les progrès et mais aussi de se pencher sur les obstacles rencontrées afin d’envisager ensemble de nouvelles perspectives de coopération.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...