Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Assainissement de la ville de Mamou: La mairie entre le marteau et l’enclume

Depuis le remplacement par la commune de l’équipe qui assurait l’assainissement de la ville de Mamou par une nouvelle ONG, les langues se délient pour fustiger cette décision de la mairie. Certains crient même à la trahison.
L’équipe de Hassane Camara, composée de 10 personnes assurait le ramassage des ordures puis le vidage des poubelles de la ville carrefour depuis plusieurs années. La ville de Mamou était réputée être la ville la plus propre en Guinée. Ces derniers temps, le conseil communal de Mamou a décidé de contractualiser avec une ONG spécialiste en environnement pour assurer l’assainissement de la ville, tout en privilégiant dans le recrutement l’équipe de Hassane Camara. Une décision à laquelle ce dernier s’est opposé.
Rencontré, Hassane Camara se justifie: « depuis 2005, mon équipe s’est engagée à assainir la ville de Mamou. Au départ nous faisons du volontariat. C’est ainsi que le préfet de Mamou à l’époque, Saifoulaye Bah, a interpellé le maire à l’époque, feu Barry Hady pour lui signifier que le travail qu’on fait relève de la mairie. Ainsi, la mairie s’est intéressée au carburant de leur camion qui a été mis à notre disposition. Mais certains membres de mon équipe ont fini par abandonner le travail car des citoyens se moquaient de nous. La mairie m’a dit de trouver d’autres pour continuer le travail en contrepartie, ils vont nous donner le prix du savon.
Le conseil communal actuel nous a trouvé sur le terrain et on a continué le travail avec eux jusqu’à un récent moment ils nous ont informé qu’il y a une entreprise Montanas qui leur a proposé un projet. Le maire m’informe qu’il souhaite désormais que je travaille avec ce projet jusqu’à ce que l’ONG trouve un financement. J’ai répondu : puisqu’il s’agit d’un projet, il faut qu’on soit situé sur le salaire parce que les conditions de travail vont changer. Ce n’est pas le salaire qu’on perçoit à la mairie qu’on va continuer à percevoir. Donc nous ne sommes pas prêts à travailler avec cette ONG« , explique t-il.
La mairie déterminée à rendre la ville de Mamou propre, n’entend pas reculer. Mamadou Alpha Barry « Barry Math » 1er  vice maire de la commune précise  » l’équipe de Hassane n’était plus des volontaires. C’est la commune qui les prenait en charge en termes de salaire et d’équipements. Hassane Camara lui même avait été enregistré à la caisse nationale de sécurité sociale pour qu’il puisse bénéficier d’une pension. Montanas dirigé par une spécialiste en environnement, nous a proposé un projet sur l’assainissement de la ville de Mamou. Nous avons trouvé que ce projet est plus bon que ce que fait l’équipe de Hassane. Ce projet va décharger la mairie du coût de l’assainissement de la ville. Hassane Camara et son équipe sont au nombre de 10, eux seuls ne peuvent pas nettoyer toute la ville.
Dans le projet, il est prévu d’installer 3600 poubelles soit 2 poubelles par ménage. Une poubelle pour récupérer les déchets en plastiques et l’autre les déchets divers. Les déchets plastiques seront transformés en pavés que la commune pourra utiliser pour sur des trottoirs. Nous avons invité Hassane et son équipe de rejoindre l’ONG et le maire a fait un acte pour officialiser leur recrutement. Hassane nous a répondu qu’ils ne vont pas travailler avec l’ONG. Donc on ne peut rien s’ils désistent« , dit-il.
Actuellement, pendant que l’ONG utilise les camions de la mairie pour vider les poubelles des citoyens abonnés à Montanas, Hassane Camara a trouvé une moto tricycle pour vider les poubelles de ceux qui ne sont pas abonnés à l’ONG.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir