Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Elysian

Transition : Le CPP réclame un cadre de dialogue en vue de la réconciliation

Le Collectif des Partis Politiques (CPP) s’est retrouvé, ce 24 janvier 2022, au siège de l’Union démocratique de Guinée (UDG), de Mamadou Sylla pour valider les six commissions de la structure. Parmi ces commissions, il y a celle de la réconciliation nationale.

Dans son intervention, Cellou Dalein Diallo, porte-parole du collectif, a demandé la mise en place d’un cadre de dialogue afin d’éviter des conflits : « Il n’est pas bon que chacun prête à l’autre des intentions. Personne n’a un agenda caché. Le rôle des partis politiques c’est d’aller à la conquête du pouvoir par les urnes. Le CNRD a pris le pouvoir parce que la République était en danger, l’unité nationale était en danger, pour organiser le retour à l’ordre constitutionnel dans un cadre inclusif et paisible. Ça suppose qu’on puisse échanger.

Personne ne peut dire que c’est moi qui détiens la vérité. La vérité c’est ce que le peuple pense. Il faut confronter les idées, de bonne foi et en toute responsabilité. Je suis sûr qu’on trouvera des consensus pour éviter des conflits et de traiter l’autre comme quelqu’un qui a un agenda caché ou qui n’est pas de bonne foi.

Si on ne se parle pas, il y a des risques qu’il y ait des conflits et des malentendus. C’est pourquoi nous exhortons de mettre en place un cadre de dialogue. L’article 77 de la charte de la transition précise que c’est le CNRD et les forces vives qui déterminent la durée de la transition, il faut qu’on dialogue. »

Plus loin, Cellou Dalein annonce qu’un mémorandum sera élaboré dans la question du dialogue : « Nous allons nous retrouver, élaborer un mémo en rapprochant nos différentes positions et déposer un mémo qui reprendra le consensus qu’on aura eu à l’issue de l’exercice de confrontation de nos différentes positions.

Nous espérons que le Gouvernement va nous donner l’opportunité de défendre les positions qu’on a prises dans un dialogue structuré. Le dialogue est important parce qu’il permet de prévenir des conflits, il permet de confronter les idées surtout dans un contexte où la Constitution n’existe pas, où le président élu est déposé, où l’Assemblée élue est dissoute. »

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...