Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Retraite politique de Souleymane Thiâ’nguel : cette étrange réaction de la direction de l’UFDG

« La politique, c’est un engagement personnel. On vient en politique de son plein gré et on y quitte aussi d’une façon volontaire... Il a discuté avec sa famille, ses amis et il estime qu’à partir de maintenant que ce qui est mieux pour lui, c’est d’aller dans un domaine où il a une expertise. Donc voilà… Il n’y a pas d’interprétation, pas de sous-entendu, il n’y a rien. Je ne juge personne. Ce n’est pas bien de juger les gens. Il faut toujours juger les gens par rapport à ce qu’ils posent comme acte. Il n’a pas dit qu’il quitte l’UFDG mais qu’il se retire complètement de la politique »

Après le départ d’Alpha Boubacar Bah de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), qui dit mettre sa vie politique en pause, c’est le tour à Souleymane Bah, plus connu sous le nom de Souley Thiâ’nguel, de partir. A la différence du premier, le second annonce son retrait définitif de la politique pour se concentrer aux domaines de sa compétence que sont la communication et la culture (le théâtre notamment).

Joint au téléphone par Guinéenews©, le vice-président de l’UFDG, le Dr Fodé Oussou Fofana, dit qu’il ne peut que souhaiter bonne chance à son désormais ancien collaborateur : « La politique, c’est un engagement personnel. On vient en politique de son plein gré et on y quitte aussi d’une façon volontaire. S’il a d’autres programmes où il pense qu’il a des compétences et où il peut être à l’aise, je ne ferai que lui souhaiter beaucoup de chance, beaucoup de succès dans ce qu’il a envie de faire. S’il veut quitter la politique, je pense qu’il n’y a pas de commentaires à faire… Sinon que lui souhaiter une très bonne chance. »

À lire aussi

Fodé Oussou se refuse d’admettre que cette décision de Thiâ’nguel soit le fruit d’une manipulation orchestrée par le pouvoir. «Il a discuté avec sa famille, ses amis et il estime qu’à partir de maintenant que ce qui est mieux pour lui, c’est d’aller dans un domaine où il a une expertise. Donc voilà… Il n’y a pas d’interprétation, pas de sous-entendu, il n’y a rien. Je ne juge personne. Ce n’est pas bien de juger les gens. Il faut toujours juger les gens par rapport à ce qu’ils posent comme acte. Il n’a pas dit qu’il quitte l’UFDG mais qu’il se retire complètement de la politique », a-t-il soutenu.

Condamné pour  »complicité de meurtre » alors que le meurtrier dont il serait complice n’a jamais été montré par la justice, Souley Thiâ’nguel s’est exilé en France. Quand il a porté plainte contre l’Etat guinéen à la Cour de justice de la CEDEAO, l’agent judiciaire de l’Etat a dit que Thiâ’nguel qui est condamné et non Souleymane Bah. C’est ainsi que le 7 juin dernier, il est rentré à Conakry.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...