Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Procès du 28 septembre : un nouvel accusé à la barre

La 21e audience du tribunal criminel de Dixinn délocalisée dans l’enceinte de la Cour d’appel de Conakry démarre ce 21 novembre avec un nouvel accusé. Il s’agit du gendarme Mamadou Aliou Keïta. Il vient s’expliquer après le passage de Moussa Thiegboro Camara, Marcel Guilavogui, Toumba Diakité, Colonel Chérif Diaby et Colonel Ibrahima Camara dit Kalonzo.

Accusé de viols, il dit ne pas être responsable des faits pour lesquels, il est renvoyé devant le tribunal. Lui et certains de ses amis gendarmes  déployés sur le terrain ce jour-là  étaient à leur première expérience, après leur formation.

Dans un français approximatif, il explique le déroulement des faits. Il rappelle qu’il s’est marié en 2012 avec une étudiante à l’institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) de Kountia. C’est pendant que son enfant avait 6 mois qu’il a été convoqué au haut-commandement de la gendarmerie, puis entendu par la commission rogatoire.

Le 28 septembre 2009, des citoyens se sont mobilisés au stade de Conakry pour dire non à une éventuelle candidature de Moussa Dadis Camara. Plus de 150 d’entre eux, selon les Nations unies, ont été tués ce jour-là. Une centaine de femmes violées, des dizaines de manifestants disparus et des centaines de blessés avaient été enregistrés.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...