Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Procès du 28 septembre : la défense demande la libération de Kalonzo et la comparution de Sory Condé 

Le colonel Ibrahima Camara dit Kalonzo est accusé des faits de complicité de viols, d’assassinats, de meurtres et de vols en mains armées lors des événements du 28 septembre 2009. Il a été dénoncé par Sory Condé qui serait à la tête de la gendarmerie routière de Dubreka. Mais, selon les avocats de la défense, Sory Condé n’a été entendu qu’en tant que témoin, alors qu’ « il devait être inculpé ». Pire, ajoute Me Salifou Béavogui, il y a beaucoup de contradictions dans les témoignages de Sory Condé.

La défense demande ainsi la libération de Ibrahima Camara et que ce dernier serait prêt à être présent à toutes les audiences dès 8h.

Un autre avocat de la défense, en l’occurrence Me Lancé Doumbouya, a demandé à la comparution devant le tribunal en tant que témoin de tous les autres qui se sont rendus au PM3 lors de la détention de Kalonzo du 3 août au 6 novembre 2009. C’est entre autres Général Baldé, Gabriel Diawara, Colonel Bah Oury.

Mais le parquet s’oppose à cette demande parce qu’elle serait prématurée.

Faut-il par ailleurs souligner que que cette requête de libération formulée par les avocats de l’accusé, le colonel Ibrahima Kalonzo Camara, a été rejetée par le tribunal.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...