Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Pour sa 10e édition, Ecobank Day met un accent sur l’inclusion financière des femmes

L’inclusion financière demeure aujourd’hui au cœur des préoccupations des pouvoirs publics et des partenaires bi et multilatéraux partout à travers le monde, et singulièrement dans les pays en développement pour lesquels elle constitue un défi majeur.

Partant de cette réalité, Ecobank Guinée, au compte de la 10e édition de Ecobank Day, a mis un accent sur la problématique, notamment à travers le thème : « Ne laisser personne pour compte : l’inclusion financière pour tous ».

Dans son discours de circonstance, le Directeur Général de Ecobank Guinée a déclaré que son établissement bancaire est résolument déterminé à jouer un rôle important dans nos communautés et à apporter une contribution significative au développement du continent africain.

« La journée Ecobank qui est notre évènement annuel en matière de responsabilité sociétale d’entreprise et ce, depuis 2013, en est l’illustration », a placé d’emblée M. Diawadou Bah.

Pour lui, Ecobank Day est une journée au cours de laquelle Ecobank Guinée agit en faveur des communautés dans lesquelles elle vit, travaille et sert.

« Chaque année, nous nous consacrons à une cause à l’échelle du groupe. Et nous choisissons toujours un domaine qui fera une différence réelle et bénéfique dans la vie des personnes vulnérables ou potentiellement vulnérables de la société. Dans le cadre de la journée Ecobank 2022, nous avons choisi de nous concentrer sur l’amélioration de l’éducation de l’inclusion financière en particulier pour les femmes et les jeunes de nos communautés marginalisées », a expliqué le Directeur Général de Ecobank Guinée.

Conscient que le renforcement des connaissances financières et le développement de l’inclusion financière peuvent changer la vie des gens, M. Bah s’est montré déterminé à contribuer à l’amélioration de l’éducation financière qui, à son tour, favorisera l’inclusion financière.

Pour sa part, la Présidente du Comité Ecobank Day a rappelé que le concept Ecobank Day est né de la volonté de la banque panafricaine de consacrer du temps et de l’énergie à son devoir d’entreprise citoyenne responsable et d’investir dans le développement des communautés.

« Ainsi, chaque année, une journée est dédiée aux responsabilités sociétales et environnementales au profit des communautés. Au cours de cette journée, le personnel d’Ecobank est mis à contribution pour participer à des activités sociétales, en collaboration avec les gouvernements, organismes de santé publique, ONG et les communautés elles-mêmes. Ecobank Day 2022 est pour les personnes de base à faible coût spécifique, des personnes pauvres et/ou en situation de difficulté financière, et de ce fait, exclus des services traditionnels« , a dit Mme Makoura Onipogui.

Prenant la parole, la Directrice Générale des Centres d’Autonomisation et d’Entreprenariat des Femmes et Filles (CAEF) a déclaré que la célébration de Ecobank Day revêt une double signification pour elle.

« En effet, elle permet d’une part de soutenir les initiatives d’auto-emploi et de l’autre, d’aider les femmes des CAEF à avoir un accès à des financements adaptés à leurs projets », a dit Hawa Camille Camara. 

Poursuivant, elle a ajouté qu’il s’agit aussi de réduire des inégalités sociales par le biais de la réduction de la pauvreté qui, malheureusement, se féminise dans notre pays.

« Dans les CAEF, nous nous réjouissons de ce choix pertinent. Car, l’inclusion financière peut jouer un rôle important dans l’autonomisation économique des femmes. L’accès aux comptes d’épargne formelle par exemple aide les femmes à atténuer les chocs économiques tandis que les paiements numériques leur permettent de mieux contrôler leurs revenus et leurs transactions« , a témoigné l’oratrice.

Pour sa part, le Coordonnateur du Programme Care Guinée, parlant de l’autonomisation économique des femmes et des filles, a évoqué un projet intitulé « Espoir » mis en œuvre par Care international en collaboration avec l’AID et la DGCAF.

Selon M. Zoumana Coulibaly, il s’agit d’un financement de Enabel pour l’insertion de 300 femmes et filles des CAEF de Kaloum, Cameroun et Mamou dans les filières couture, coiffure, teinture, perlage, art culinaire, pour une durée de 19 mois.

« Ce projet a permis de les constituer en 30 coopératives qui seront dotées en kits de démarrage et mises en relation avec les institutions financières en vue de faire d’elles des modèles de réussite dans le domaine de l’entreprenariat féminin guinéen« , a-t-il évalué.

« Ne laisser personne pour compte : l’inclusion financière pour tous ». C’est sous ce thème que s’est tenue cette 10e édition de Ecobank Day qui met l’accent cette année sur l’importance de l’inclusion financière et le rôle crucial que joue l’éducation dans l’autonomisation des femmes et des jeunes, en particulier, celles et ceux vivant dans les communautés marginalisées.

Selon Mme Fatoumata Doumbouya, représentante de Enabel à la cérémonie, Ecobank Guinée s’est associée à Care international et à la Direction générale des Centres d’autonomisation et d’entreprenariat des femmes et filles pour atteindre le plus grand nombre de femmes possibles et de jeunes dans nos communautés. Cela, à l’effet de contribuer à instaurer un accès égal aux connaissances financières et aux outils financiers.

C’est Madame la Ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables qui a officié la commémoration de cette 10e édition de Ecobank Day.

Dans sa prise de parole, Aicha Nanette Conté a félicité Ecobank Guinée pour l’organisation de cette journée et la pertinence du thème dédié aux femmes et filles entrepreneures qui doivent trouver en cette célébration un tremplin idéal pour oser entreprendre.

Dans le sillage de cet événement annuel, Ecobank Guinée a initié plusieurs activités, dont la formation de 31 femmes en inclusion financière.

La cérémonie a pris fin par la remise des satisfécits, des chèques aux bénéficiaires et par un cocktail.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...