Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

N’zerekore : le nouveau secrétaire général du SLECG appelle à une « marche pacifique »

L’école Nissi de Boma, dans la commune Urbaine de N’zérékore, a servi de cadre à l’assemblée générale du tout nouveau bureau préfectoral du SLECG, dirigé par le secrétaire général Célestin Soumaoro, ce jeudi 20 décembre.

En effet, après lecture des points inscrits à l’ordre du jour par Célestin Kéita Kolie, rapporteur de la de séance à savoir : information générale, dispositions pratiques à prendre pour la réussite de la marche pacifique et en fin divers, l’honneur est revenu au tout nouveau secrétaire général du SLECG, Célestin Soumaoro, qui d’entrée de jeu a tout d’abord remercié les enseignants pour leur « mobilisation massive ». Par la suite, il a fait lecture de la lettre numéro 75/BEN/SLECG/2018, en date du 18/12/2018, portant exclusion des sieurs Fayala Doumbaya, Mohamed Alkaly Fofana et Salifou Sylla, pour « violation des statuts et règlements intérieurs et suspension du mot d’ordre de grève ».

Il a martelé avec un ton imposant, que « la grève doit continuer », car selon Célestin, le gel des salaires pour deux mois ne peut jamais justifier la suspension de la grève. « Car à N’Zérékore dira t-il, le coût de la vie est moins cher et par conséquent nous habitants de la forêt ne connaissons pas la faim même sans salaire. »

Prenant la parole, Pépé Jérôme Haba, conseiller du bureau, a expliqué à l’assistance les démarches menées dans le cadre des préparatifs de la marche pacifique que le SLECG préfectoral, organisera avec les parents d’élèves le lundi 24 décembre 2018 de 8 heures à 11 heures 30. L’itinéraire prévu est le suivant : rond-point du gouvernorat, via le marché central avec pour point de chute la Direction Préfectorale de L’Education (DPE). Il a par la suite souligné que la lettre d’information pour la marche a été déjà déposée à la mairie le 19/12/2018, puis à la DPE.

Un appel téléphonique du secrétaire général Aboubacar Soumah, contribuera à rassurer les enseignants présents sur l’intérêt qu’ils ont à poursuivre la grève, car dira-t-il, le gouvernement a fait sortir sa dernière cartouche : le gel des salaires ». Avant de rassurer que « la victoire est très proche ! ».

Pour terminer M. Celestin Soumaoro, a appelé les enseignants de N’Zérékoré, à rester chez eux et à sortir massivement le lundi pour la marche pacifique.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir