Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lutte contre la corruption : Alpha Condé annonce les couleurs

A la faveur de son investiture ce mardi 15 décembre pour son premier mandat de la quatrième République au palais Mohamed V dans la commune de Kaloum, Alpha Condé a annoncé la création d’une structure à la présidence où toutes les sociétés seront passées au crible.

Apparemment, le président Alpha Condé veut engager une lutte effrénée contre la corruption sur toutes ses formes. « Nous allons installer à la présidence, une structure où toutes les sociétés seront passées au crible. Toute société qui appartient à la femme d’un ministre ou à son fils, toute société qui appartient à un Directeur général d’une régie sera exclue définitivement de toute l’administration publique», a menacé Alpha Condé.

Et d’enchaîner : «nous nous engageons à lutter avec fermeté contre la corruption qui gangrène le développement de notre pays, le copinage, le clientélisme. Nous voulons désormais gouverner autrement, comme nous avons pris l’engagement devant le peuple. Gouverner autrement, cela veut dire travailler pour les couches les plus vulnérables. Gouverner autrement, cela veut dire que les ministres et les hauts fonctionnaires doivent être au service du peuple et non pas à leur service ou au service de leurs familles ».

Poursuivant, Alpha Condé  a indiqué que pendant ses deux derniers mandats, il a constaté que des personnes anonymes dans les villages et dans les districts qui ont sacrifié tout pour la victoire, sont abandonnées par les ministres et les cadres. «Désormais, gouverner autrement, c’est servir le peuple»,  a-t-il insisté.

Alpha Condé a aussi annoncé que désormais, les ministres déclareront leurs biens,  ceux de leurs femmes et de leurs enfants. «Je ne connaissais pas bien les cadres guinéens, mais j’ai eu le temps de les connaître», a-t-il reconnu.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...