Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

L’essentiel des décisions du Conseil des ministres du 7 juillet (compte rendu)

La Session ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue ce jeudi 07 juillet 2022 de 10H à 12H, sous la haute autorité de son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

Les points suivants étaient inscrits à l’ordre du jour :

  1. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA TRANSITION.

  1. COMPTE RENDU DE LA SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL INTERMINISTÉRIEL

   DU MARDI 05 JUILLET 2022.

III. DÉCISIONS DU CONSEIL DES MINISTRES

  1. DIVERS.

  1. MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA TRANSITION.

Le message de son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a principalement porté sur L’inondation.

Le Président de la Transition a regretté avoir constaté les dégâts matériels importants des pluies diluviennes qui se sont abattues lundi dernier sur Conakry.

Outre l’origine naturelle, le Chef de l’État a aussi signalé les comportements néfastes et inciviques des populations sur l’environnement à travers les jets anarchiques des ordures dans les caniveaux, empêchant l’évacuation normale des eaux.

Le Président de la Transition a instruit les ministres de l’Administration du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Environnement, de la Sécurité, de La Défense, et de la Santé, à prendre dans un bref délai, toutes les dispositions pour apporter des solutions idoines à cette problématique.

  1. COMPTE RENDU DU CONSEIL INTERMINISTÉRIEL

Au titre des communications :

Madame la ministre de l’Information et de la Communication assurant l’intérim de Madame la ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, a fait une communication relative aux difficultés ou problématiques rencontrées par l’Agence Nationale de Digitalisation de l’État (ANDE), dans le cadre de ses missions et les pistes de solutions.

La ministre a rappelé toute l’importance que revêt la digitalisation des services de l’État, à savoir qu’elle contribue à une meilleure gouvernance, assure une évidente transparence, et favorise un meilleur suivi-évaluation, du point de vue politique, social et économique, mais aussi et surtout, qu’elle permet de créer les conditions d’une accélération du développement et de la transformation sociale et économique de la République de Guinée.

Le ministre du Travail et de la Fonction publique a fait une communication relative aux résultats obtenus à mi-parcours dans cadre de l’Assainissement du Fichier de gestion administrative (FGA)

Notamment :

– L’organisation de missions spontanées de contrôle de présences et de dossiers au niveau des services centraux et déconcentrés en vue de détecter, de corriger les anomalies et les irrégularités dans le FGA (décès, en activité non déclarés, abandons de poste, doublons et double mandatement ;

– Le recours aux fichiers natifs 1985 et 1990 pour détecter les cas dissimulés d’agents ayant atteint l’âge de la retraite ;

– L’annulation systématique de tous les cas de compensations;

– La détection et la suppression de tous les cas de primes indues dans le FGA;

– Le contrôle physique des fonctionnaires non postés en vue de procéder à leur redéploiement dans les services déconcentrés pour combler les postes vacants ;

– La déconnexion spontanée en début d’année 2022 de 178 comptes d’utilisateurs d’accès au FGA, principale source de tripatouillage et de corruption du Fichier.

Les ministres du Secteur de l’Education ont fait une communication conjointe relative au Plan Stratégique de l’Éducation pour la période 2022-2025

Madame la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a, au nom de ses collègues des trois départements du secteur de l’éducation, informé que ce plan stratégique consacre la volonté politique du CNRD et de son Président, Son Excellence Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées ainsi que du gouvernement, d’accorder une priorité accrue au secteur de l’éducation, de la formation et de la recherche pour consolider l’approche sectorielle en vue de contribuer à un développement  du système éducatif.

III. DECISIONS

S’agissant du ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique sur sa

Communication relative aux difficultés ou problématiques rencontrées par l’Agence Nationale de Digitalisation de l’Etat (ANDE),

Le Conseil a décidé :

  1. De renforcer la coordination gouvernementale autour de l’ANDE ;
  2. De définir la stratégie nationale de digitalisation ;
  3. De créer un Conseil National de la Digitalisation placé sous l’autorité de la Primature ;
  4. De mettre en place un Conseil d’administration ;
  5. De renforcer le profil technique en termes de ressources humaines et d’équipements de l’ANDE ;
  6. De décentraliser l’ANDE dans chaque département ministériel ;
  7. De définir un cadre de coordination qui responsabilise l’ANDE dans l’achat des biens et services qui sont communs à l’ensemble du gouvernement ;

Pour ce qui est du ministère du Travail et de la Fonction publique

Communication relative aux résultats obtenus à mi-parcours dans le cadre de l’assainissement du fichier de gestion administrative (FGA).

Le Conseil a décidé :

  1. D’engager urgemment le processus de biométrisation et de digitalisation du fichier de la fonction publique et des contractuels ;
  2. De s’appuyer sur les expériences de l’armée et les associer étroitement dans la mise en œuvre de ce processus.
  3. D’inviter tous les ministres à faire le travail préliminaire d’assainissement des fichiers relevant de leurs départements respectifs ;
  4. De rationaliser les politiques d’emploi et le processus de nomination dans les emplois publics en mettant l’accent sur les plans de carrière ;
  5. De renforcer l’école nationale d’administration ;
  6. D’appuyer financièrement le ministère du Travail et de la Fonction publique afin qu’il puisse assurer efficacement sa mission.

Enfin pour la communication conjointe des ministres du secteur de l’Education, relative au Plan Stratégique de l’Éducation pour la période 2022-2025

Le Conseil a décidé :

Pour l’Enseignement Pré-universitaire

  1. De garantir l’accès à une éducation préscolaire, primaire et secondaire de qualité ;
  2. D’améliorer la qualité de l’offre de l’éducation et de la gouvernance.

Pour l’Enseignement Technique,

  1. D’apporter un regard au cadre légal et à la gouvernance en réformant toutes les institutions nationales ;
  2. De prendre en charge la construction des Infrastructures publiques, la mise en place effective de la connectivité et d’un système d’assainissement à travers le renforcement des capacités d’offres de services sociaux de base et la transition numérique du pays ;
  3. De prendre en compte les aspects sociaux à travers l’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Pour l’Enseignement Supérieur

  1. D’améliorer le pilotage, la gouvernance, la coopération et le système d’information ;
  2. D’accroître des capacités d’accueil dans le système universitaire ;
  3. D’intégrer l’innovation dans le système d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ;
  4. D’améliorer l’offre de formation dans les Instituts d’Enseignement Supérieur (IES) et ;
  5. De relancer et revaloriser la recherche.

Le Conseil a également décidé :

  1. D’approfondir la réflexion tendant à la mise en place d’un mécanisme d’accompagnement des élèves en difficultés scolaires ;
  2. D’assouplir le mode de financement du système éducatif ;
  3. D’intégrer dans le système d’enseignement, les personnes disposant d’un titre de masters et ou de doctorat;
  4. De créer des filières d’élites dans le système d’enseignement en y encourageant l’apport du privé ;
  5. De porter dans un premier temps, la part budgétaire dans le financement de l’éducation de 12 à 15%.
  6. AU TITRE DES DIVERS.

En accord avec les recommandations du Président de la Transition et du Premier Ministre , le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation,  a proposé une gestion commune de la situation créée par les inondations consécutives aux pluies diluviennes de ces derniers jours.

Le Chef du gouvernement a aussi instruit le ministre de l’Économie et des Finances de consacrer l’essentiel des fonds exceptionnels aux secteurs de l’eau et de l’assainissement.

Le ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République a fait savoir que toute proposition de nomination ou celle portant Attribution, Organisation ou Fonctionnement d’une structure par décret doit tout aussi être accompagnée par un exposé des motifs à la diligence du ministre Secrétaire Général du gouvernement, suivi d’une transmission par version électronique à l’adresse e-mail de la Présidence de la République.

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a informé le Conseil des graves accidents survenus ces derniers temps dans la  préfecture de Macenta entraînant des pertes en vies humaines et plusieurs blessés graves. Le Président de la Transition a déploré lesdites pertes et a présenté, au nom du gouvernement et du peuple de Guinée, ses condoléances les plus attristées.

Le ministre du Commerce a attiré l’attention des membres du gouvernement sur la nécessité de procéder à la pose des compteurs dans la région de N’zérékoré, suite à la disponibilité de l’électricité rendue possible par l’interconnexion avec la Côte d’Ivoire.

La ministre de l’Environnement a annoncé au Conseil l’obtention par son département, d’un financement de l’AFD d’un montant de cinq millions d’euros pour la réhabilitation de la forêt de ZIAMA.

Le ministre des Affaires étrangères a fait l’état de la situation de grève des étudiants boursiers du Maroc qui font un sit-in dans les locaux de l’Ambassade.  Le ministre Secrétaire Général de la Présidence a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour régler ce problème.

La ministre de l’Enseignement Supérieur a informé le Conseil, du lancement du projet de réforme des programmes de formation dans les Institutions d’Enseignement Supérieur pour une meilleure adéquation formation-emploi.

Conakry, le 07 Juillet 2022

Le conseil.

Secrétariat Général du Gouvernement.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...