Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Les Guinéens ne participeront pas au pélérinage de 2021

Pour une deuxième année consécutive les candidats au pélérinage 2021 ou 1442 du calendrier islamique,  ne pourront pas le faire pour cause de restrictions sanitaires suite à la pandémie Covid-19 qui continue à faire des ravages à travers le monde. Tel est le contenu du communiqué du ministère du Hadj et du Umra du Royaume d’Arabie Saudite.

Ainsi pour la deuxième année de suite, aucun pèlerin étranger ne sera autorisé à effectuer le Hajj et le Royaume a restreint le pèlerinage annuel qui est seulement ouvert aux citoyens et aux résidents d’Arabie Saoudite et a fixé un maximum de 60 000 pèlerins en réponse à la pandémie de coronavirus.

Après le début de la pandémie, l’année dernière, le Royaume a réduit le nombre de pèlerins à environ 1000 citoyens et résidents saoudiens pour aider à empêcher la propagation du coronavirus, et après avoir interdit le pélérinage aux musulmans de l’étranger pour la première fois des temps modernes.

En temps habituels, le pélérinage attire près de 2 millions de musulmans à travers le monde dans ce qui est considéré comme le plus grand rassemblement religieux de la planète. La Guinée envoie des milliers de candidats pélérins chaque année.

Le pélérinage à la Mecque – considéré comme un des piliers de l’Islam – est une obligation pour tout musulman qui en a les moyens au moins une fois dans sa vie.

Cette annonce contredit la déclaration du gouvernement  à travers son porte parole Tibou Kamara lors du Conseil des Ministres du 2 juin 2021 : « Les lieux saints sont ouverts cette année malgré les restrictions sanitaires liées à la pandémie Covid-19 aux fidèles musulmans. Notre pays, en attendant d’avoir les informations plus précises et de connaître les conditions, est éligible parmi les pays qui pourraient bénéficier des visas pour le pèlerinage. »

Au moment où nous publions cette dépêche, aucun officiel guinéen ni le porte-parole du gouvernement ni le secrétaire général chargé des affaires religieuses n’étaient disponibles pour apporter d’autres précisions contrairement à l’annonce ci-dessus. 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...