Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

L’an 1 du CNRD : Colonel Amara Camara s’exprime sur les cas de Cellou et de Sidya en « exil »

A l’occasion de l’an 1 de la prise du pouvoir par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), le Secrétaire général de la Présidence, le Colonel Amara Camara était dans la synergie des radios et télévisions de Guinée, ce dimanche 4 septembre 2022. Dans cet entretien, ce membre influent de la junte guinéenne a tenté de défendre le bilan des militaires au pouvoir depuis le 5 septembre 2021.

Plusieurs sujets ont été abordés par le ministre Secrétaire général de la Présidence dont entre autres la question sur les « exilés politiques » non seulement, mais aussi les détenus politiques. Sur la question relative aux leaders politiques se trouvant à l’étranger dont les présidents de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo et  de l’UFR, Sidya Touré, le colonel se défend: « Hier, c’étaient des personnes qui étaient interdites de sortir du pays, qui avaient leurs documents de voyage confisqués. Et au lendemain de la prise du pouvoir par le CNRD, tous ces documents ont été remis. Hier, on les a arrêtés à l’aéroport pour leur dire « ne sortez pas ». Aucune difficulté n’a été faite pour ces deux présidents de partis politiques pour sortir du pays. Et demain, s’ils décident de rentrer, il n’ ya aucune restriction pour qu’ils rentrent en Guinée. C’est leur pays », a précisé Colonel Amara Camara.

Sur la question des détenus politiques à la maison centrale de Conakry, ainsi que certains membres du Front national pour la défense de la constitution (FNDC-dissous), le ministre Secrétaire général de la Présidence  entretient le flou :  » Est ce qu’ils ont eu des problèmes avec la loi ou pas? » , interroge-t-il.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...