Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

L’agent judiciaire de l’Etat veut installer 7 antennes régionales avant 2025

Face à la presse, vendredi 18 novembre 2022, l’Agent judiciaire de l’Etat Me Mohamed Sampil a dressé un auto-bilan de ses 11 mois à la tête de l’institution. « L’état des lieux n’était pas reluisant… L’état des lieux était catastrophique », a déploré celui qui a pris fonction le 11 février 2021, au lendemain de sa nomination  par Mamadi Doumbouya. Il a surtout dénoncé un cadre juridique obsolète, inadapté à la gouvernance moderne, et le manque de formation du personnel. « Mais la volonté politique des nouvelles autorités, notamment du colonel Mamadi Doumbouya nous a galvanisé », a dit Mohamed Sampil qui met à son actif le toilettage des textes. Un toilettage qui a abouti au décret 406 du 31 août portant organisation et fonctionnement de l’Agent judiciaire de l’Etat.

Mohamed Sampil a aussi dévoilé son plan triennal de développement de l’AJE. Entre autres, ce plan prévoit une implantation progressive d’antennes de l’AJE sur le territoire national. Tout d’abord, deux antennes à Boké et Kankan (des zones minières) en 2023 ; trois antennes à Kindia, Labé et  N’Zérékoré en 2024 ; et deux antennes à Mamou et Faranah en 2025. « Avant la fin de la transition, notre ambition est de mettre en place toutes les antennes de l’Agent judiciaire de l’Etat », a dit l’Agent judiciaire de l’Etat alors que son plan triennal s’étend sur 2023, 2024 et 2025.

Le plan triennal prévoit également la formation du personnel. S’il est financé, ce plan permettra la formation continue des collaborateurs de Mohamed Sampil. Cela, en Guinée comme à l’étranger.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...