Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

La plus prestigieuse université privée du Nigeria fait appel à l’expertise de l’ancien Pm guinéen Kabiné Komara

L’Igbinedion University,  première et plus prestigieuse université privée du Nigeria a pour coutume de rehausser sa cérémonie annuelle de graduation ,de faire appel à une personnalité de premier plan pour tenir un discours mobilisateur et d’inspiration en présence de hautes personnalités gouvernementales , estudiantine, des businessmen et de la presse . 
 Cette année, pour célébrer l’octroi du Titre de Doctor Honoris Cosa et la sortie de sa 20eme  promotion de maîtrisards et doctorants, le Fondateur de l’université,, Honorable Gabriel  Osawaru Igbinedion et les autorités académiques ont fait appel à l’ancien premier guinéen Kabiné Komara pour partager son expertise sur le  » Rôle des universités africaines dans le Renforcement de l’Intégration socio économique du Continent.
L’événement a connu la présence massive de dignitaires et académiciens. Dans une cérémonie grandiose  entamée par une large procession protocolaire Kabiné Komara, dans un amphithéâtre bondé de monde, a exposé sa vision du sujet en insistant d’abord sur l’importance de l’intégration pour les Etats africains, tous caractérisés par un déficit en infrastructure de base, la relative étroitesse des différents marchés intérieurs et le faible niveau de transformation de leurs matières premières.
Il a ensuite fait une rétrospective des grands penseurs et académiciens africains panafricanistes et de la diaspora qui, depuis le début du siècle passé se sont battus contre la balkanisation de l’Afrique et ont essaimé dans les universités, conférences et colloques, des idées en faveur de l’intégration du continent.
A l’attention de la jeune génération, il a cité les exemples fort évocateurs de plusieurs grands penseurs comme Dubois, Cheick Anta Diop, Joseph Ki-Zerbo, Samir Amin .
Il a décrit la longue chevauchée de ces universitaires et chercheurs qui ont accompagné la création et  l’adoption des textes ayant abouti à la naissance des différentes institutions de coopération et d’intégration que connait aujourd’hui l »Afrique ;  en partant du  Plan de Lagos, jusqu’à l’adoption récente de la Zone Economique de Libre Echange du Continent Africain qui devra entrainé d’enormes gains pour les économies et populations africaines.
Il a conclu ses propos en invitant les universités africaines à s’engager davantage pour renforcer l’intégration  socio-économique du continent qui fait face actuellement à des défis multiples.
A cet égard, il a demandé aux universités d’adopter les mêmes standards de qualité de leur formation pour faciliter la reconnaissance réciproque des diplômes et la mobilité des talents en Afrique. Il a ensuite recommandé aux universités africaines de conjuguer leurs expertises pour  lancer sans délai ,  quatre programmes ambitieux de recherche dans les domaines :
– de la Sécurité Alimentaire afin d’aider les pays africains  à  vaincre l’insécurité alimentaire et la faim;
– le domaine du Renforcement de la gestion des ressources partagées comme l »eau dont la gestion est aujourd’hui source de beaucoup de conflits;
–  le domaine de l’acquisition de l’expertise adéquate en Diplomatie et justice climatiques pour défendre les interêts des pays africains et enfin dans
– le Domaine de la Récupération et du Rapatriement des Richesses culturelles de l’Afrique par l’identification, la localisation et l’inventaire des dites   richesses culturelles dont l’Afrique a été spoliée durant la période coloniale.
Dans ce registre et pour davantage sensibiliser l’auditoire, Kabiné Komara a rappelé le cas poignant du Nigeria d’où,  en  1897 les colons britanniques ont emporté près de 600 pièces d’art du royaume du Bénin , richesses qu’ils ont par la suite revendues aux Allemands,lesquels aujourd’hui ont reconnu les faits et commencé à la restitution.
 Le Chancelier et le Président de l’université ont fait porter à l’orateur du jour la tunique protocolaire avant de lui décerner un satisfecit exprimant la reconnaissance de l’université.
L’ancien Premier ministre guinéen Kabiné Komara a profité de l’occasion pour remercier le Nigeria pour le soutien et l’assistance que ce pays a apportés à la jeune République de Guinée durant les premières difficiles qui ont suivi son accession à l’indépendance en octobre 1958.
A rappeler que la veille , lors d’une cérémonie traditionnelle typique du terroir, M. Komara avait eu droit à tous les honneurs et s’est vu remis une statue en bronze , la plus haute valeur d’offrande en région du Bénin, au Palais du fondateur qui est aussi le chef coutumier du terroir et qui porte le titre respecté de « Essama ».
En prenant congé de ses hôtes, M. Komara les a conviés à explorer des opportunités de coopération avec des universités guinéennes.
A rappeler que le fondateur de l’université Sir Essama Gabriel Isaworou Igbinedion , aujourd’hui agé de 88  ans est une personnalité de premier plan au Nigeria, qui lança la première compagnie de transport aérien et qui propriétaire de plusieurs investissements de premier plan dans le domaine des banques, de l’hôtellerie, de la communication, de l’agriculture et de l’industrie. Son université créée en 1990 comprend aujourd’hui 34 facultés, 260 professeurs  et 5000 étudiants .


Sékou Kéita

Conseiller Chargé de la Communication
Ministère de la Justice/ Rep. Guinée.

Tel: (+224) 666-57-18-35/ 621-36-49-18
(+33) 605-606-181
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...