Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

La Guinée courtisée par les prospecteurs de gaz off shore.

Du pétrole ayant été découvert en Mauritanie et au Sénégal, la Guinée est la cible des prospecteurs de gaz et pétrole off shore. La Conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 se tiendra en septembre à Dakar, Sénégal et la Guinée sera représentée par Amadou Doumbouya, le directeur général de la Société Nationale de Pétrole  (SONAP). Curieusement ni le ministre de l’énergie, ni le ministre des mines ne sont annoncés dans cette conférence ou les prospecteurs seront vivement intéréssés à la prochaine mise au enchères des blocs off shore de la Guinée.

Selon un communiqué de presse de la conférence, « le potentiel du secteur énergétique de la Guinée-Conakry n’ayant pas encore été pleinement exploité, M. Doumbouya assistera à la conférence en septembre pour promouvoir l’ensemble des opportunités présentes dans le pays cherchant à débloquer des investissements multisectoriels et à positionner le pays comme une nation sûre sur le plan énergétique pour les années à venir. »

La saga de la recherche de gaz au large de la Guinée continue donc après la dernière tentative de la junior Hyperdynamics qui avec un permis d’exploration avait fait des tentatives de forage en 2012 (Sabu) et 2017 (Fatala) qui se sont revélés infructueuses. Hyperdynamcis a déclaré faillite en décembre 2018 après s’être vu refusé de vendre son projet à une société chinoise pour la modeste somme de 6 millions de dollars.

La guerre en Ukraine et l’embargo sur le gaz russe relance l’attention sur la recherche de nouvelles sources d’énergie pour l’occident. Et la Guinée a, selon les spécialistes, malgré les échecs précédents  de fortes chances d’avoir du pétrole dans la zone offshore. Le gouvernement guinéen prévoit de mettre aux enchères des blocs d’exploration off shore et cela rapportera des royalties de millions de dollars dans le trésor public de la Guinée.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...