Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kindia: Enabel offre un lot de matériels et d’équipements de santé à l’hôpital régional et présente son projet « She Decides »

L’Agence belge de développement (Enabel) qui accompagne la république de Guinée dans sa démarche de réduction des inégalités socio-économiques et des pesanteurs socioculturelles a procédé, ce 12 novembre 2022,  à la remise d’un important lot de matériels et d’équipements sanitaires à l’hôpital régional de Kindia. Elle a aussi profité de l’occasion pour pésenter également son projet dénommé « She Decides » qui vise à renforcer l’accès à la santé et aux droits sexuels et reproductifs par une approche intégrée qui implique l’ensemble des acteurs et leurs interactions.
C’est dans l’enceinte de l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia en présence des autorités administratives et sanitaires que la cérémonie de remise de cet important lot de matériels et d’équipements sanitaires a eu lieu. Ces équipements sont destinés aux centres de santés et hôpitaux des régions de Mamou, de Kindia et le futur guichet unique de prise en charge des survivantes de violences basées sur le genre.
Dans son discours de circonstance, la représentante résidente d’Enabel en Guinée est revenue sur les composantes de ce don. « Le lot de matériels et d’équipements que nous remettons aujourd’hui est acquis dans le cadre de « She Decides », notre projet orienté autour de l’accès aux droits à la santé sexuelle et reproductive d’un montant de 130 000 euros. Le matériel est composé, entre autres, de tables de consultation gynécologique et d’accouchement, de lits d’observation et de matelas, de boîtes césarienne et gynécologique, de pèse-bébés numériques… Un autre lot de 120 000 euros, en cours d’acquisition sera très prochainement remis à Mamou. Il s’agit d’une action qui complète le dispositif de renforcement de capacités des centres de santé dont les prestataires ont bénéficié en amont de formation sur mesure.
Notre ambition est claire, c’est d’améliorer l’offre des soins et faire des formations sanitaires un levier essentiel à la réalisation des droits des femmes en lien avec la santé de la reproduction. Pour que le matériel ainsi remis réponde aux besoins immédiats à la fois des structures de santé et des populations, nous avons tenu à réaliser une étude dont les conclusions ont permis de prioriser les équipements médicotechniques à mettre à disposition.
Enabel reste convaincue que l’amélioration des conditions d’intervention des agents de sante demeure un gage d’amélioration de la qualité des services rendus,  notamment aux couches les plus vulnérables » explique Krista Vestraelen.
Après cette remise de don de matériels et d’équipements sanitaires, l’Agence belge de développement à l’occasion d’une conférence de presse a présenté les activités et impacts de son projet dénommé  » She Decides « . Un projet qui est l’une des six interventions mise en œuvre par Enabel, dans le cadre du programme bilatéral de coopération entre la Belgique et la Guinée.
« L’objectif de la conférence, c’est de partager ce qu’on fait, avoir aussi les questions qui se posent suite à nos interventions et avoir le retour une fois qu’on a des résultats et que l’on trouve  le partage pour pouvoir avoir le retour et toujours améliorer pour pouvoir continuer en améliorant les choses. C’est dans le cadre du projet qu’on appelle (she decides) et c’est un projet de la promotion des droits sexuels et reproductifs, donc c’est un mouvement international de projet she decides qu’on a dans d’autres pays menés par différentes organisations. Mais Enabel a des projets she decides dans cinq pays en Afrique. En Guinée, c’est les régions de Kindia, Conakry et Mamou. Le coût est évalué à 5 millions d’euros pour cinq ans sous le financement du royaume de Belgique » indique Graziella Ghesquière, responsable du projet promotion des droits sexuels et reproductifs « She Decides « .
L’Agence Belge de Développement ( Enabel) a terminé sa journée d’activité au centre de santé de Wondy dans la commune urbaine de Kindia. Cette structure sanitaire de proximité avait bénéficié au paravent d’un renforcement de capacités et certains matériels notamment des tablettes pour mieux exercer leurs activités.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...