Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

IRE de Labé: voici les derniers réglages avant le lancement des examens nationaux

A l’instar du reste du territoire national, la région de Labé prépare le lancement des examens nationaux prévu ce lundi 6 juin. A moins de 24 heures, l’inspection régionale de l’éducation (IRE) procède aux derniers réglages, a constaté Guineenews.
Il est presque 17 h ce dimanche, dans la cité de Karamo Alpha, l’inspecteur reginal de l’éducation, Gbato Donzo est toujours à son bureau. Quelques cadres entrent et sortent de la pièce. Parmi eux, certains en service à l’IRE et d’autres en provenance de Conakry.

Mais, à en croire aux autorités régionales, il ne s’agit plus des préparatifs des examens qui commencent demain. Au contraire, explique M. Donzo, « nous préparons le lancement qui sera effectué par les membres du gouvernement dont les activités dans le cadre de l’immersion tournante commencent ce lundi.

Les préparatifs habituels, sans compter la venue des ministres, sont bouclés. Tous mes matériels liés aux examens sont dans les centres d’examen. Les feuilles d’examen, les stickers, les cahiers de brouillon, les pv d’appels, tout est déjà sur le terrain. Et au jour d’aujourd’hui, chaque candidat sait où il doit s’assoir. »

Au-delà de ce schéma classique, informe-t-il, « par rapport à la venue des membres du gouvernement, il y aussi une planification. Seize (16) équipes ont été formées pour la préfecture de Labé. Cela veut dire que dans 16 centres de la préfecture de Labé, les épreuves seront lancées par des ministres. »

En plus, « il y a la préfecture de Lelouma, le lancement sera fait par un ministre à Djountou. Dans la préfecture de Mali, les épreuves seront lancées par un ministre à Yimberin », confie l’inspecteur reginal, dont l’objectif à atteindre lors des examens de cette année, n’a rien à voir avec un quelconque pourcentage. « Il faut faire de sorte que ce soit les méritants qui soient admis », déclare-t-il.

Insistant au niveau de la planification, notre interlocuteur précise « qu’elle est faite en commun accord avec le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation qui est là depuis vendredi, pour les préparatifs ».

Toujours à propos de ces préparatifs particuliers, le travail pratique fait
ce dimanche après-midi par l’institution régionale de l’éducation, consiste à localiser le logement des ministres qui seront guidés par un éclaireur qui vont les conduire aux différents centres d’examen.

A préciser que parallèlement aux préparatifs de lancement « spécial » des épreuves, le service examen contrôle scolaire et orientation a ouvert ce dimanche. Dans la pièce, deux jeunes cadres derrière les bureaux, avec quatre jeunes filles débout à l’intérieur, certainement pour régler des petits soucis liés à leur participation aux examens nationaux. Interrogé sur le cas de ces dernières, sans hésiter, l’inspecteur regional répond qu’il doit s’agir d’autres examens comme le brevet d’études du premier cycle. En tout cas « pas pour les  examens qui débutent lundi », tranche-t-il.

Thierno Souleymane, envoyé spécial à Labé

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :