Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée: Vista Bank rachète la Bicigui

C’est désormais fait. C’est Vista Bank qui a racheté les 52% de parts qu’avait la BNP Paribas dans la BICIGUI. Le Président du Conseil d’administration de Vista Bank, le burkinabé Simon Tiemtoré, a profité de son invitation en Guinée à l’occasion de l’investiture du président Alpha Condé pour avoir une réunion avec la BCRG et faire un point sur sa relation avec la BNP Paribas.

C’est depuis 2019, que le Groupe BNP Paribas avait annoncé via un communiqué « l’ouverture d’une réflexion stratégique en vue de céder sa participation dans le capital de sa banque de détail en Guinée, la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de Guinée (BICIGUI) ».

Depuis cette date, Vista Bank était en compétition avec le Groupe Atlantic Bank. L’Etat guinéen, bien que ne possédant que 15% d’actions, a choisi Vista Bank, selon nos informations.

A cette occasion, contacté par notre rédaction, le gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), Louceny Nabé, a confirmé l’information.

À lire aussi

Selon lui,  “c’est la BNP Paribas qui a décidé de se désengager de ses filiales de Guinée, du Mali, du Burkina Faso et du Gabon. Elle a fait un appel d’offres. Des groupes bancaires ont soumissionné dont Vista qui est déjà adjudicateur des filiales de Guinée et du Burkina Faso. Nous sommes informés de l’évolution de la situation”.

Mais, explique-t-il, en tant que BCRG, superviseur et président du Comité des agréments, nous ne nous sommes pas encore saisis. Mais, tout ceci sera après la décision du Comité des agréments d’entériner l’acquisition par Vista Group.

Nabé pense que le Comité des agréments sera bientôt saisi si l’accord est conclu. “Nous allons être contactés comme le gouverneur de la BCRG est le président du Comité des agréments. Et le moment venu, le comité se réunira et se prononcera”, rassure le gouverneur de la BCRG.

S’agissant du coût de cette opération, M. Nabé est resté très prudent. Le prix de ce deal bancaire, “c’est entre le vendeur et l’acheteur. Même s’ils doivent nous informer, on n’est pas partie prenante de la transaction. Mais, le moment venu, nous nous demanderons les dossiers techniques sur la base de ce que la loi bancaire exige en terme d’équilibre global, en terme de régularité de l’acquisition, etc. D’ailleurs, si on avait une bourse, cela aurait pu se faire à la bourse puisque la BNP Paribas a des propriétaires d’actions.”

Par ailleurs, faut-il noter que la BICIGUI est la première banque de Guinée pour son maillage territorial avec une trentaine d’agences à travers tout le pays.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...