Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Guinée-Bissau : plusieurs pêcheurs guinéens interpellés

Un groupe de pêcheurs originaire de l’île de Katchek, dans la préfecture de Boké, située à 15 minutes de navigation des eaux bissau-guinéennes, est confronté à d’énormes difficultés dans l’exercice de leur métier. Ils sont souvent arraisonnés par les gardes côtes de la Guinée-Bissau. Dimanche, 13 novembre dernier, ce sont 10 capitaines de pirogues de pêche  qui ont été interpellés déposés à l’île frontalière de Cacine en Guinée Bissau avec 8 moteurs hors bord .

Contacté, Mohamed Deen Camara, secrétaire administratif du bureau du port de Katchek, apporte des précisions:  » nous avons reçu un appel de détresse de nos pêcheurs le dimanche vers 19h. Une patrouille venant de la Guinée-Bissau a retiré les moteurs de leurs pirogues avant de les embarquer. Quant aux pêcheurs, ils ont été abandonnés en mer sans nourriture et sans moyen de déplacement. C’est ainsi le chef de port a pris ses dispositions. Il a trouvé une barque dans laquelle il a embarqué 8 moteurs pour aller sauver les pêcheurs. Heureusement, les pêcheurs ont été sauvés et ramener à Katchek vers 3h. A chaque fois cette patrouille arraisonne nos pêcheurs et les rançonne à de fortes sommes d’argent avant de les libérer. Parfois même, la patrouille nous interpelle dans les eaux guinéennes. Nous sollicitons l’appui de l’État pour trouver définitivement une solution à ce problème « , a-t-il confié.
Joint sur les lieux, Elhadj Ousmane Diallo, le président de la communauté guinéenne de Cacine, nous explique dans quelle situation se trouvent les interpellés. « Oui ils sont là depuis dimanche. Ils n’ont pas à manger. Ils souffrent vraiment. Nous faisons notre mieux pour leur libération. Nous demandons à l’Etat de l’aide« , lance t-il.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...