Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Dans les familles du Sotikèmô et du col. Doumbouya : sur les pas du général Konaté à Kankan

En exil depuis plus de 10 ans, l’ancien président de la Transition et général à la retraite, Sékouba Konaté est, par voie terrestre, arrivé à Kankan dans l’après-midi de ce samedi 18 décembre 2021en provenance de Bamako, la capitale malienne où son avion avait atterri depuis le jeudi dernier.

L’ancien homme fort de la transition de 2010 a mis sa brève escale bamakoise pour aller présenter ses condoléances à l’ancienne première dame Lôbhô Touré, suite au décès de son mari, l’ex-président de la République du Mali, Amadou Toumany Touré (ATT).

C’est à environ 15km de la ville de Kankan, précisément à Diankana que la population est allée accueillir le général Konaté. Il était 16 heures 30 lorsque son cortège s’y est immobilisé.

Après les salutations d’usage aux rythmes de la fanfare, son cortège, sous une impressionnante escorte militaire, s’ébranla en direction du centre-ville de Kankan. Tout le long de son trajet, Sékouba Konaté, ‘’El Tigre’’ a été ovationné par les habitants des localités traversées.

Arrivée à Kankan, le cortège s’est dirigé directement chef le Sotikèmô (le patriarche de la ville), sis au quartier Morioulén pour lui présenter ses civilités. Après un tête-à-tête avec cette notabilité, le général Sékouba s’est rendu au quartier Hèrèmakonon, dans la famille du colonel Mamadi Doumbouya, l’actuel patron du CNRD, la junte qui a pris le pouvoir le 5 septembre en Guinée après avoir renversé le président Alpha Condé. Là, il a été accueilli par la génitrice du colonel Doumbouya. Le temps d’échanger quelques amabilités avec celle-ci en guise, sans doute, de reconnaissance pour le geste de son fils (col. Doumbouya) qui a permis à lui et à Dadis de pouvoir retrouver à nouveau les siens après plusieurs années d’exil.

De cette étape, le général Konaté et sa suite mettront le cap sur Saana, le village d’origine de son père, le capitaine Doubany, dans la sous-préfecture de Tintioulén, située, elle, à une trentaine de kilomètres du centre-ville de Kankan. Il était 18 heures 30 minutes.

Faut-il rappeler que l’autre ancien chef d’Etat, le capitaine Moussa Dadis Camara, son prédécesseur, est attendu lui aussi en Guinée le 22 décembre prochain.

Lire vidéo :

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :