Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Chronogramme de la transition : menacée de sanctions, la junte souffle le chaud et le froid

On est loin des réactions épidermiques et peu diplomatiques que le gouvernement de la junte a eues au lendemain de la dernière réunion de la CEDEAO qui contraint les militaires au pouvoir en Guinée d’agir dans le sens du retour à l’ordre constitutionnel. En tôt cas, pendant que la date buttoir du 25 avril fixée par la CEDEAO approche, la junte s’active pour au moins donner l’impression de travailler pour satisfaire aux exigences sur le chronogramme de la transition et le dialogue politique.
Après le lancement du « cadre de concertation inclusif », par le gouvernement vendredi dernier et une proposition de « contenu de la transition » par le ministère de l’Administration du Territoire dans la foulée, Mory Condé adresse une correspondance aux acteurs concernés.

Le ministre de tutelle, selon un courrier dont Guineenews a reçu copie, transmet à l’ANAD, l’une des diverses coalitions politiques qui regroupe la plus importante frange de la classe politique,  « une position du contenu de la transition devant aboutir au retour à l’ordre constitutionnel ».

Dans ce document, Mory Condé demande de lui « faire parvenir cette proposition d’activités avec une proposition de temps pour chaque action contenu dans ce document au plus tard le mercredi 20 avril 2022 »,  C’est-à-dire 5 jours avant la fin du délai fixé par la CEDEAO.

Une sorte de rétropédalage, comparée à la procédure de vérification de l’existence légale des partis et coalitions politiques annoncée en prélude au lancement du cadre de concertation. Sans doute. Mais aussi, une tentative très peu subtile de refiler tardivement la patate chaude que constitue la conception du chronogramme de la transition aux politiques qui en font incessamment la demande.

Reste à savoir si cela va suffire pour baisser la tension politique palpable ces derniers temps à l’interne? Sans oublier l’éteau de la CEDEAO qui se resserre sur le pouvoir militaire dont la côte de popularité de septembre 2021 a pris un sérieux coup en seulement quelques mois à la tête du pays.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :