Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Assises nationales : Voici les grands axes à l’ordre du jour…

La Guinée se dirige vers la tenue des Assises nationales. Ces rencontres, initiées par le président de la Transition, vont démarrer à Conakry et dans toutes les préfectures le 22 mars pour prendre fin le 29 avril 2022.

Selon le Gouvernement guinéen, ces Assisses vont traiter des conflits mémoriels, des contentieux politiques d’ordre institutionnel ou électoral, des difficultés croissantes de la vie quotidienne, « dominées par une misère et un chômage endémique, une inflation galopante et parfois des pénuries. »

Au sortir de ces consultations, la Guinée devra parvenir à une interprétation plus consensuelle de son histoire postcoloniale, une moindre instrumentalisation des identités à des fins politiques, une élaboration d’outils de dialogue et de gestion permettant d’atténuer le recours à la violence dans la gestion des désaccords politiques et sociaux, un contrat social respectueux et protecteur de la diversité du pays et des droits de chaque citoyen, un cadre de gouvernance économique et administrative efficace pour le développement du pays.

« L’objectif général de ces Assises nationales est de trouver des solutions consensuelles globales, efficaces et durables aux déficits de gouvernance politique, administrative et économique de la Guinée, aux divisions communautaires, aux conflits mémoriels, aux violations des droits humains, aux contentieux politiques d’ordre institutionnel », indique le ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

Le MATD précise que les associations de la société civile, les partis politiques, les organisations patronales et d’opérateurs économiques, les organisations syndicales de travailleurs, les organisations évoluant dans le monde rural, les corps de métiers (Mécaniciens, Boulangers, Acteurs culturels etc.), les corporations (ordres professionnels), Coordinations régionales, les autorités religieuses, les organisations de femmes, les mouvements de jeunes, les mouvements élèves et étudiants, tout secteur organisé, des intellectuels de renom, des personnalités identifiées dont la liste serait arrêtée par consensus, tous sont conviés à ces Assises nationales.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :