Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Alerte-CTEPI : risque d’interruption dans la livraison de nourritures aux malades de Covid-19

Les traiteurs qui ravitaillent les CTEPI qui ne sont pas payés depuis 4 à 5 mois réclament jusqu’à 5 milliards de francs guinéens à l’agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS). Ils ont même menacé d’arrêter le service ces derniers temps. Pendant que le gouvernement Béavogui se félicite « pour le règlement des arriérés de paiement aux PME des dettes se situant entre 500 millions et 7 milliards de francs guinéens », selon le compte-rendu du dernier conseil des ministres.

Ces menaces, les autorités semblent avoir prises au sérieux. En tout cas, à en croire à Jean Traoré du département communication de l’ANSS, joint par Guinéenews, ce n’est qu’une question de temps. « Les démarches sont en cours pour que leurs factures soient payées ». Une somme qui « tourne autour de 4 à 5 milliards ».

Poursuivant, il confie : « hier même ils étaient à l’ANSS pour en discuter avec la direction. Ils ont expliqué leurs difficultés et nous leur avons dit aussi ce que nous sommes en train de faire en sorte pour qu’ils soient payés, précisant que « les factures sont bonnes ». Et d’ajouter : « toute la procédure a été finalement épuisée ». Et que « ce qui reste maintenant là, c’est le paiement. »

Une version que nous n’avons pas pu recouper auprès d’un traiteur qu’on a joint au téléphone. Celui-ci n’a malheureusement pas souhaité commenté pour le moment le sujet.

À lire aussi

Parlant de la rencontre entre les traiteurs et l’ANSS, il confie qui leur a été demandé tout de même de continuer à fournir les repas parce que les malades ne peuvent rester hospitalisés sans avoir accès à la nourriture. »

A noter que selon notre interlocuteur, les malades de covid-19 sous suivi médical présentement font un total de 598 dont 206 au CTEPI.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :