GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

 Condamnation du colonel Barry : réactions croisées de la défense et de la partie civile

Le colonel Mamadou Alpha Barry a été condamné ce mercredi 2 juin 2021 par la Chambre spéciale des affaires criminelles de a Cour d’appel de Conakry. Il a été reconnu coupable de vol aggravé qui avait conduit à son arrestation il y a un an et six mois. Les avocats de deux parties sont mécontents à des degrés différents.
Me Sylla Mohamed Lamine, avocat de la partie civile avait réclamé des dommages et intérêts à hauteur de 500 millions GNF. Malheureusement pour lui, la Cour n’a pas retenu cette réclamation : « Nous pensons que le jugement rendu par le tribunal militaire a été légèrement réformé sur la condamnation du colonel Mamadou Alpha Barry. En ce qui concerne les intérêts civils, il y a eu la confirmation. Mais la Cour n’a pas tenu compte de notre appel incident parce que les dommages et intérêts n’ont pas été accordés à la partie civile. Sinon la décision est telle qu’elle est. Nous, nous avions demandé 500 millions GNF comme dommages et intérêts. Mais la Cour n’a pas tenu compte et nous n’en savons pas pourquoi. »
De son côté, Me Salifou Béavogui, avocat de la défense, estime que le droit n’a pas été droit dans cette affaire : « Il faut retenir la tristesse et la désolation de constater que malgré tous nos efforts, la justice continue à ne pas dire le droit dans cette affaire. Nous sommes malheureusement en train de constater que dans cette affaire ce n’est pas le droit qui parle, c’est plutôt le non-droit. »
Le colonel Mamadou Alpha Barry est accusé d’avoir « volé » 140 millions GNF dans le véhicule d’Ibrahima Diallo. Mais Me Béa dit que lui et ses collègues ont démontré lors du procès que ce montant n’a jamais existé. Pour lui, son client est victime de sa bonté : « Nous avons démontré l’inexistence de ce montant. Nous avons également démontré que le colonel Barry ne mérite pas le sort qu’on est en train de lui infliger. Le colonel a plutôt rendu service qui se retourne aujourd’hui contre lui. »
Le colonel Mamadou Alpha Barry était le porte-parole du Haut commandement de la gendarmerie. Une fonction qu’il aurait remplie avec brio. Selon son avocat, il serait donc victime de cette gloire: « Notre client n’est pas surpris parce qu’il sait qu’aujourd’hui son destin le conduit dans cette situation et qu’il y a des forces invisibles, des mains invisibles, vu toute la gloire qu’il a dans sa fonction de porte-parole de la gendarmerie. Vous savez, le succès et la victoire ont toujours des ennemis. Les ennemis ont joué et gagné. Il retourne en prison. Aujourd’hui il est à un an six mois. »
Après avoir perdu en appel, les avocats vont introduire dès ce mercredi, un pourvoi en cassation : « En ce qui nous concerne, nous avons décidé de pousser le pion en introduisant dès aujourd’hui un pourvoi en cassation devant cet arrêt qui est rendu en violation de la loi. »
Pour rappel, en 2020, à la veille d’une manifestation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), Ibrahima Diallo a été arrêté par des gendarmes qui l’ont amené à l’escadron de la gendarmerie de Dixinn. C’est ainsi qu’il aurait demandé au colonel Barry de l’aider. Accusé d’avoir financé le FNDC, Ibrahima Diallo a été envoyé au PM3 de Matam où le colonel Barry, selon ce qu’il a raconté à la barre, l’a aidé à être libre. Malheureusement pour l’officier de la police judiciaire, M. Diallo a porté plainte contre lui pour vol de son argent qui se trouvait dans son véhicule.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...