Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Yassine Kervella-Mansaré partage le contenu de ses ouvrages avec des étudiants 

En collaboration avec la maison d’édition l’Harmattan Guinée, l’anthropologue et écrivaine guinéenne Yassine Kervella-Mansaré a animé une conférence à Conakry, ce mardi 6 juillet 2021, dans une université de la place.

Il était question pour la conférencière de présenter ses différents axes de recherche et de partager le contenu de ses différentes publications avec les étudiants de ce temple su savoir.

« Le veuvage féminin et sacrifice d’animaux dans le Fouta Djallon », « Le Pulakuu, code d’honneur des Peuls » et « La condition peule : hier et aujourd’hui ». Ce sont là les trois ouvrages publiés chez l’Harmattan France. Alors que le quatrième qui parle de l’immigration irrégulière est en passe d’être finalisé par la jeune auteure.

La rédaction de cette autre œuvre littéraire, Dr Yassine Kervella-Mansaré la motive par sa volonté de donner la parole aux jeunes immigrés qui sont beaucoup en souffrance, parce qu’estimant qu’ailleurs est meilleur qu’ici. Ce qui peut se comprendre en soi.

« Mais l’Eldorado n’existe pas. Malheureusement, dans leur esprit, ça existe, puisqu’ils partent au dépens et au péril de leurs vies, chercher ce fameux Eldorado qui reste virtuel, alors qu’ailleurs n’est pas meilleur non plus », a enseigné Dr Kervella-Mansaré qui dit côtoyer, en France, des jeunes qui dorment à même dans la rue.  Et cela, pendant plusieurs mois.

« Et d’autres sont en souffrance psychologique. Puisqu’ils n’ont de papiers, ils n’ont pas la possibilité de travailler, d’avoir un logement ».

Au sortir de la conférence, M. Aly N’Diaye, directeur de l’Institut polytechnique, Mahatma Gandhi, recteur par intérim s’est déclaré honoré de recevoir l’auteure entre les murs de son institut.

« Au cours de cette conférence, il y a des échanges qui s’en sont suivis. Nous avons été très enrichis par les apports des uns et des autres », a-t-il évalué.

Mlle N’nabintou Diawara, étudiante en Licence 1/Génie civil trouve que l’auteure aborde des thématiques assez importantes. Notamment l’immigration irrégulière et l’excision qui restent des sujets d’actualité. « Au sortir donc de cette conférence, je suis en mesure de sensibiliser les parents et amis sur ces deux principales thématiques », a rassuré l’étudiante.

Originaire de Mamou dans le Fouta, Dr Yassine Kervella-Mansaré est anthropologue et chercheure associée au Centre de recherche breton de Celtique à l’université de Bretagne occidentale, et également au Laboratoire de recherche et d’études en Sociologie. « La condition peule : hier et aujourd’hui » est l »adaptation grand public de sa thèse doctorale.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :