Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Violences au stade de Mamou : comment le supporter est-il mort ?

A l’occasion de la finale du tournoi de football inter quartiers de Mamou, des violences ayant interrompu le match ont fait un mort et trois blessés. 48 heures après les faits, la rédaction locale de Guinéenews a rencontré Valdo, la personne ayant vécu les faits sur la mort de Thierno Amadou Barry, un enfant de 14 ans.
Valdo toujours sous le choc, il se souvient des circonstances du décès de l’enfant «  lorsque les jets de pierres ont commencé, j’étais de l’autre côté du terrain, vers où les cailloux sont orientés. Je suis sorti du stade pour trouver refuge chez les voisins. Entre temps, les supporters de Petel sont descendus sur l’aire de jeux pour chasser à cailloux les supporters de Boulbinet. Dans la débandade, il y a eu affluence vers le petit portail. Ils ont bousculé le mûr qui est finalement tombé sur l’enfant qui était le premier à sortir. Les autres ont marché sur lui. Lorsque j’ai vu cette scène, j’ai pris le courage pour le secourir. Je lui ai tiré des décombres. Il saignait énormément de la tête. Je lui ai posé sur mes épaules pour l’évacuer. Il n’y avait pas de passage si ce n’est de traverser l’aire de jeux pour sortir vers le grand portail. Lorsque je courrais dans le terrain, ils ont continué à me jeter des cailloux. Devant, ça ne bougeait pas à cause de l’embouteillage. A mi-chemin, je sentis que l’enfant est décédé car son cœur s’est arrêté de battre. Certains jeunes m’ont aidé à transporter l’enfant car j’avais des difficultés à me frayer un chemin. C’est ainsi qu’il fut transporté à l’hôpital « , explique t-il.
Où en sommes nous avec les enquêtes ?
Contacté, Souleymane Kouyaté procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou précise : « Des instructions ont été données. Les organisateurs du tournoi ont été entendus. Celui qui a provoqué les altercations est activement recherché. Pour le moment, le parquet a envisagé des poursuites pour homicide involontaire contre X pour que lumière soit faite. Nous sommes à la phase d’enquêtes, il n’y a pas de privation de liberté« , indique t-il.
L’organisation du tournoi de football inter quartiers de Mamou a été reprise cette année après une dizaine d’années d’interruption.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...