Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Urgent-Guinée : la Junte militaire autorise Alpha Condé à se rendre à l’étranger pour ses soins

Par un communiqué rendu public ce 31 décembre 2021 à la télévision nationale, le Conseil National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), la junte au pouvoir en Guinée depuis le 5 septembre dernier, autorise désormais l’ex-président Alpha Condé à se rendre à l’étranger pour se faire soigner. Les militaires putschistes de Conakry accèdent ainsi par cette décision à l’une des principales exigences des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO depuis qu’ils ont renversé le président Alpha Condé.

Cette évolution favorable dans les conditions de détention de l’ancien locataire du palais Sékhoutoureya a été rendue possible grâce à un engagement écrit de la CEDEAO via son président de Commission, l’Ivoirien Jean-Claude Kassy Brou de veiller au respect du délai d’un mois fixé par la junte comme durée de ce traitement sanitaire. Une durée qui pourrait, sous réserve de l’avis de son médecin traitant, se rallonger, donc modulable, selon la présentation du niveau de sa situation médicale. Car, à en croire le contenu de ce communiqué de la junte, l’ancien président devrait revenir en Guinée aussitôt que son état de santé le permet.

Faut-il rappeler que depuis le 28 novembre l’ancien homme fort de Guinée a bénéficié de la part de la junte qui l’a renversé d’un premier assouplissement qui s’est traduit par son transfèrement du palais Mohammed V à la résidence de son épouse Hadja Djènè Kaba Condé, sise à Landréah, dans la commune de Dixinn. Depuis, des informations alarmistes et persistantes circulaient sur l’état de santé d’Alpha Condé. Même si elles ont été toutes démenties par la junte. Le pic de cette confusion  a été atteint le 22 décembre lorsque de nouvelles informations relayées sur la toile faisaient état d’une brusque détérioration de la santé de l’ex-chef d’Etat et son evacuation sur la Turquie via le Maroc. Ce jour, c’est un véritable vent de panique qui souffla sur le palais Mohammed V où le personnel civil a été enjoint par des militaires en armes de quitter les lieux.

Lire également article : https://guineenews.org/que-se-passe-t-il-au-palais-la-haute-hierarchie-militaire-en-reunion-le-personnel-civil-evacue/

Enfin revenant au communiqué, il faut le souligner qu’il a été lu par le colonel Aminata Diallo, entourée, entre autres, du chef d’état-major général des Armées, le ministre Secrétaire général de la Présidence, le Dg de la Douane, des éléments encagoulés du groupement des Forces Spéciales.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :