Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Transfert des comptes des EPA à la BCRG : Des questions qui se posent

A deux jours de l’échéance du délai imparti pour le transfert des comptes des EPA (Etablissements Publics à caractère Administratif) vers la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), les autorités de la transition se sont particulièrement attardées sur la question en Conseil des ministres ce jeudi. Ce qui n’est pas sans susciter des interrogations.

La première question qu’on se pose est celle de savoir si les services concernés ne résisteraient-elles pas aux instructions à eux données ? D’autant plus que c’est d’abord le président de la transition qui aborde le sujet le premier.

« Pour ce qui est des avoirs de l’État, le Chef de l’État a instruit en Conseil des Ministres du 8 décembre 2022 de prendre des dispositions idoines pour que les avoirs des EPA, des Sociétés publiques et mixtes soient rapatriés à la Banque Centrale au plus tard le 15 janvier 2023 », rapporte le compte-rendu du conseil des ministres.

Et d’ajouter que « le président de la Transition a demandé de faire un point de situation clair et précis sur ce sujet ».

Mais, toujours selon le compte rendu, « le Chef de l’État a mentionné que certaines entités notamment les sociétés publiques et mixtes ont des spécificités propres ». Et que « qu’à cet effet, il a instruit le Premier Ministre à faire la part des choses en tenant compte de ces spécificités ».

Ce qui en principe demande du temps. D’où l’autre question de savoir si le délai indiqué sera respecté ?

Qu’à cela ne tienne, le premier ministre à son tour, a donné les mêmes instructions. « Au quatrième point relatif au transfert du solde des EPA et Entreprises d’État, le Chef du Gouvernement a rappelé que lors de la session ordinaire du Conseil des Ministres du 8 décembre 2022 dernier, le Chef de l’État a instruit le ministre de l’Économie et des Finances et le Gouverneur de la BCRG de tout mettre en œuvre afin que les sociétés publiques et les EPA transfèrent le solde de leurs comptes à la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) et la clôture de ces comptes, des banques primaires vers la BCRG ou une banque sous le contrôle de l’État, au plus tard le 15 janvier 2023», a ordonné Dr Bernard Goumou.

Et d’insister auprès du ministre de l’Économie et du Gouverneur de la BCRG pour « prendre toutes les dispositions idoines pour le respect de ce délai ».

Dans la même lancée, toujours selon le compte-rendu du Conseil des ministres, le ministre des Finances annonce avoir demandé d’abord « aux Directeurs Généraux des Etablissements Publics Administratifs de procéder au transfert de tous leurs comptes au compte unique du Trésor, ouvert à la Banque Centrale de la République de Guinée au plus tard le 15 janvier 2023 ».

 Précisant que « passé ce délai, les comptes non rapatriés seront gelés ».

Quant aux Directeurs Généraux des Sociétés Publiques, Moussa Cissé leur a demandé « d’ouvrir des avoirs à la Banque Centrale de la République de Guinée ou à la Banque Nationale d’Investissement de Guinée (BNIG) avant le 15 janvier 2023 ».

En attendant, l’autre question qui se pose, c’est celle de savoir si les autorités du pays au plus haut niveau, ont-elles intégré le fait le 15 janvier c’est un dimanche ?

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...