Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Sous le coup d’un mandat d’arrêt : Elie Kamano réplique et accuse

Un mandat d’arrêt vient d’être émis contre Elie Kamano dans le contentieux judiciaire qui l’oppose à l’homme d’affaires et ancien président de la Fédération guinéenne de football, Salifou Camara Super V. Une information confirmée par l’artiste reggaeman reconverti en politicien lui-même.

Joint par Guinéenews, Elie Kamano a réagi à cette décision en ces termes: « à travers mon avocat, j’ai appris qu’il y a un mandat d’arrêt contre ma personne. (…). J’étais au tribunal le matin, parce qu’on m’a demandé de venir pour l’audience. Je suis ressorti pour aller chercher un produit à la pharmacie. Avant mon retour, mon avocat m’a dit qu’ils ont fait un mandat d’arrêt contre moi. Je lui ai demandé comment est-ce possible ? Il m’a dit que c’est parce que je suis absent de la salle. Je lui ai dit qu’il n’y a pas de problème. Alors, j’ai pris ma voiture et Je suij parti. C’est le cas de Super V… Et c’est Israël (le substitut du procureur, ndlr) qui est acharné dans ce dossier. Mais je reste serein et tranquille ».

Elie Kamano est assigné en justice par l’ancien président de la Feguifoot qui l’accuse de diffamation. Les faits remontent au mercredi 21 avril dernier lorsque le président du Pgsd, Elie Kamano a fait un direct sur sa page Facebook pour traiter l’ancien président de la Feguifoot de « potiche et d’ennemi de la Guinée ».

Se sentant diffamé, Super V a porté plainte contre l’artiste engagé Elie Kamano, par ailleurs l’un des fervents soutiens du président sortant de la Feguifoot Mamadou Antonio Souaré.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...