Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Santé publique : vers la réglementation du secteur pharmaceutique guinéen

Récemment, au cours d’un Conseil des ministres, le président Alpha Condé a intimé au ministre de la Santé de veiller à la réduction drastique du nombre de sociétés grossistes de produits pharmaceutiques estimée à une cinquantaine.

Le processus enclenché a permis de réduire ce nombre à dix sociétés grossistes de produits pharmaceutiques. Cela, au terme d’une évaluation, même si initialement, il était prévu de le réduire à trois.

Interpellé à ce propos par nos confrères de Fim FM, mardi 18 mai, le ministre de la Santé a effectivement reconnu que pour un départ, il y avait 50 sociétés grossistes retenues. Et que sur ces 50, 40 ont été abrogées. « Les 10 vont faire l’objet d’une seconde évaluation durant les six mois qui suivent », a informé le Général Rémy Lamah.

Selon le ministre, dans la suite de ce processus, ces 10 entreprises retenues pour l’heure vont être évaluées et celles qui ne répondront pas aux critères d’évaluation seront éliminées au fur et à mesure.

« On n’ira pas d’un seul trait à 3. On était à 50. On évaluera au fur et à mesure. Peut-être que dans les six mois, on va réévaluer ces entreprises. Si on en trouve trois ou quatre qui ne répondent pas aux critères d’évaluation, ces entreprises vont quitter la liste jusqu’à ce que nous parvenions au chiffre 3 souhaité par monsieur le président de la République« , a indiqué le Médecin-général Rémy Lamah.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...