Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Sangoyah : un jeune entrepreneur fabrique des sacs à base de déchets plastiques recyclés

A Sangoyah, un entrepreneur, âgé d’une trentaine d’années, gagne sa vie grâce aux sachets d’eau minérale recyclés. Ainsi, pour rendre l’environnement propre et sain, il confectionne des sacs à dos, des portefeuilles, des poubelles pour les voitures et tant d’autres à partir des déchets  plastiques recyclés.

Ce jeune entrepreneur s’appelle Bafodé Camara. Aujourd’hui, il allie business et protection de l’environnement. Car, au-delà de se faire de l’argent, son objectif est avant tout de  protéger l’environnement et donner le bon exemple parce que selon Bafodé,  l’idée de fabriquer des sacs à partir des plastiques recyclés vient du fait qu’il voit les caniveaux pleins de déchets plastiques qui peuvent être utiles.

“Quand il pleut aujourd’hui, on entend par-ci par-là des incidents tels que des inondations. La seule raison est que les caniveaux sont pleins de déchets. Et du coup, quand il pleut, les eaux débordent. C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de réduire ces faits en recyclant des déchets plastiques.

Je ne suis abonné à aucune entreprise pour me fournir des déchets. Je sors moi même pour les ramasser. Et quand les gens me voient, ils viennent pour m’aider.  Dès fois même, il arrive que les enfants m’envoient des sacs de riz plein de sachets plastiques et ils le font volontairement », témoigne Bafodé Camara, l’air joyeux.

Dans ce travail de transformation de déchets plastiques en sacs et consorts, notre interlocuteur nous a fait savoir que  le début a été pénible. Seulement, dit-il,  “avec la motivation et le courage, j’ai réussi à surmonter de nombreuses difficultés”.

« Je commence à me faire connaitre à l’international.  Il arrive que des étrangers venus d’Amérique et de France achètent mes productions« , se rejouit-il.

Sur ce fait, il ne veut pas s’arrêter-là. Il veut faire de la conception des sacs en plastique un vrai métier. N’ayant pas assez de besoins, Bafodé Camara, utilise le bouche-à-oreille pour cherche sa clientèle.

De l’endroit où il vit, nombreux sont des jeunes qui semblent êtres séduits par ses créations.

À lire aussi

C’est le cas de Baba Tounkara : “c’est une belle initiative. La conception de ces sacs réduiront non seulement la pollution de l’environnement mais aussi avec cette saison pluvieuse, personnellement, ce sac me sera d’une grande utilité”.

Poursuivant, il se rappelle : “pour la première fois,  lorsque je le voyais ramasser les sachets d’eau minérale pour ensuite les fabriquer en sac, je trouvais cela comme une perte de temps. Mais aujourd’hui,  lorsque je vois ces créations, je trouve que je m’étais trompé”.

Par ailleurs, Sobgé Fofana, une cliente rencontrée sur les lieux nous a fait savoir que ce n’est pas sa première fois d’acheter les produits de Bafodé : “je suis ici pour refaire le sac que j’avais acheté il y a un an. Je l’avais acheté à 70 000 GNF. Et comme il est maintenant vieux, je suis revenu pour le refaire et il le fait gratuitement ».

Technique de collecte jusqu’à à la fabrication

« Quand je ramasse les déchets plastiques, je l’es désinfecte avec des produits chimiques pendant une journée.  Le lendemain je les mets dans un filet pour les sécher. Ce processus prend 1 heure minimum. Cela dépendra de l’atmosphère.
Après le séchage, je les envoie à l’usine de mon entreprise Manan gnouma sac pour le découpage. C’est après cela que je me mets à la confection du sac . Et ce processus se fait en deux façons. Il y a des sacs que je fais en déchets plastiques recyclés  bien-sûr que je recouvre de tissus pour les rendre plus attirant  et il y a d’autres qui sont à l’état pur sans autres matières juste du sachet d’eau minérale recyclé ».

Enfin, Bafodé prévoit de faire de son business, une entreprise lucrative qui aura pour mission principale le recyclage des déchets plastiques pour non seulement les valoriser en les transformant mais aussi pour sauver l’environnement.

Magnanfing DORE, stagiaire à Guineenews

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :