Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Salon mondial des mines de Toronto – Une junior mining guinéenne sauve la mise

Organisé en marge de la foire minière du PDAC, le Salon des Mines Afrique de Toronto a pris fin ce 15 juin 2022 au Centre des Conventions de la capitale économique et financière du Canada après 2 ans d’absence pour cause de pandémie mondiale.

L’honneur de la Guinée fut sauvée par la présentation du projet de la junior mining GIPM dont le President Ibrahima Sory Camara ancien ambassadeur de Guinée en Malaisie et président de la Chambre des Mines qui a présenté à l’audience la situation des investissements en Guinée insistant sur le respect des contrats miniers que le CNRD a proclamé dès sa prise de pouvoir comme pour dire que la Guinée reste une destination où les engagements écrits valent leur pesant d’or.

Puis ce fut le tour du jeune PDG de la société, Salifou Camara qui – dans une intervention dans un anglais  parfait – a présenté le projet de la mine d’or de Siguiri avec la vision de la compagnie de remonter la filière industrielle en installant une unité de transformation de l’or sur place. L’orateur n’a pas manqué de faire remarquer à l’audience le caractère historique des réserves prouvées d’or dans le Bouré et ce depuis le 14ème Siècle avec le voyage historique de l’empereur  Kankou Moussa de l’empire du Mali avec des tonnes de lingots d’or à la Mecque.

Avec le cours de l’or dans des sommets – grâce à la crise mondiale – l’audience a montré un intérêt certain du potentiel de la mine surtout que l’autre grand producteur aurifère la Russie est frappé d’embargo.

Guinéenews a posé quelques questions au jeune PDG sur son projet et les perspectives de monter une installation industrielle créatrice d’emploi dans la zone de Siguiri. En voici le résumé de l’essentiel du projet.

«Nous sommes au stade de l’exploration minière dans le bassin birrimien de Siguiri. De par sa localisation, les spécialistes miniers savent qu’un tel permis pourrait conduire à des minéralisations aurifères suite à des travaux menés avec sérieux et professionnalisme.

Nous attendons de recevoir les manifestations d’intérêts. La communauté du monde minier de Toronto a été aussi informée de l’engagement des autorités guinéennes depuis le 5 Septembre à respecter et à faire respecter les accords antérieurs internationaux y compris les conventions minières.

La poursuite des projets dormants et la relance des bases de l’économie nationale sont des atouts qui fondent l’espoir des populations guinéennes y compris les communautés impactés par les exploitations minières.»

La Prospectors & Developers Association of Canada (PDAC) est le principal porte-parole de la communauté de l’exploration et de l’exploitation minières, une industrie qui assure des emplois directs et indirects à 719 000 personnes et qui compte pour 106 milliards de dollars dans le PIB du Canada chaque année. Représentant plus de 6000 membres à travers le monde, la PDAC s’est donnée pour tâche de soutenir un secteur minier concurrentiel, responsable et durable.

La Guinée qui devrait faire une présentation sur le potentiel minier et le climat des investissements  a brillé par son absence, le représentant du ministère des mines n’est pas venu comme prévu dans le programme.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :