Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Saison « Anaconda » de Fim Fm: Aboubacar Diallo affiche de grandes ambitions

Après un essai plus que réussi pendant sa première année, le Groupe Fréquence Médias annonce une reprise en grande pompe sous l’étiquette «saison Anaconda». Satisfait de l’entrée unanimement appréciée dans l’opinion et le milieu des médias, le Directeur Général, Aboubacar Diallo, animateur numéro 1 de l’émission phare « Mirador », voit plus grand et entend repousser toute les limites en vue de mieux faire encore.

Pour satisfaire les attentes du public mais aussi confirmer l’entame prometteuse, le tout sur fond de défis. «C’est une saison à la fois d’innovations, mais aussi de hardiesse, dans la volonté de mieux faire, d’aller plus loin, de mieux servir nos publics, mais aussi une volonté assez affirmée…de se mettre à un niveau assez élevé dans le cadre de la concurrence », explique-t-il.

Dans le même registre, Aboubacar Diallo insiste que «c’est donc une saison d’alerte maximale pour dire à nos concurrents, à tous ceux qui pensaient que nous ne pouvions pas relever ce défi, qu’ils doivent définitivement compter avec nous, nous attendre plus haut et plus fort ». Précisant que «c’est la signification qu’on donne à cette appellation de ‘’Sison Anaconda’».

Pour y parvenir, le DG du groupe FIM énumère les changements opérés, sans oublier que «Fim Fm, d’abord, c’est une radio d’informations en continu ». En l’occurrence, «ce qui va changer au niveau des infos, c’est qu’il y a le contenu de certains grands rendez-vous, qui va être remanié pour pouvoir les adapter au goût du jour et aux aspirations de nos auditeurs », informe-t-il.

En plus, toujours tenant compte de la forte demande des auditeurs, «nous allons étirer l’émission « Mirador » jusqu’au samedi de 08 heures à 11 heures », ajoute-t-il.

L’autre nouveauté, toujours avec « Mirador », selon le patron de FIM, c’est «l’arrivée de trois dames dans l’équipe, en l’occurrence Djamila Thianghel, Diaraye Guirassy et Harissatou Sow ».

Il y a également une dizaine d’émissions qui s’ajoute à la grille déjà fournie, pour atteindre «la barre de 55 émissions », avec des nouvelles rubriques dans l’émission économique qui porte désormais le nom «Comptoir» au lieu de déchiffrage.

Dans le nouveau dispositif, confie-t-il, «nous avons voulu repositionner Akoumba Diallo sur l’émission « Mirador », en tant que responsable du desk « Enquêtes« , déclare le DG, ajoutant que «Parallèlement, il continuera de piloter l’émission sur les mines ».

Dans un souci d’adaptation contextuelle,  «nous aurons une émission qu’on appelle « Au fil de la transition », qui sera pilotée par Zakaria, Talibé et Mohamed Kaba », poursuit-t-il. Et d’annoncer d’autres émissions comme « Dentéguet », en langue soussou, « Gossip », « Panora Culture », « FIM Campus », « School Olympic », « Bal du terroir »…

Cerise sur le gâteau, en attendant la télé fortement réclamée, «au lieu de 10 émissions en live streaming sur nos plateformes digitales, nous passons à 25 cette année », relève Aboubacar Diallo.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...