Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Récupération des domaines de l’Etat : « Nous serons sans état d’âme », prévient le gouverneur de Kankan 

Les autorités locales de la région administrative de Kankan étaient en conclave ce mercredi 20 avril 2022 dans la salle des réunions du gouvernorat. Cette rencontre s’est ténue en présence du directeur national du patrimoine bâti de l’Etat, des responsables techniques du service de l’habitat et de l’urbanisme, des préfets des 5 préfectures de la région ainsi que des maires, des chefs de quartiers et de nombreux représentants de médias.

Il était question du début très prochain de la vaste opération de récupération des domaines de l’Etat dans l’ensemble des localités relevant de la juridiction administrative de Kankan.

Le gouverneur de la région, le colonel à la retraite Aboubacar Diakité, dans son intervention, a indiqué que : «  le chef de l’Etat nous a instruits de récupérer tous les domaines de l’Etat bâtis et non bâtis.  Et cela, nous allons le faire sans état d’âme. Nous sommes les répondants du colonel Mamady Doumbouya. Les forces des services de défense et des blancs qui étaient là, ont laissé des grands magasins à Kankan ici avant de partir. Ces magasins ne sont plus au compte de l’Etat en ce moment. Les gens s’en sont accaparés. Même si c’est tout un quartier qui est concerné, nous allons le raser s’il le faut. Et ce, que ce soit à Kankan, Mandiana, Siguiri, Kouroussa ou Kérouané. Les services de  défense et de sécurité sont avec nous », a-t-il déclaré.

Même si pour le moment, aucune date précise n’a été donnée pour le début de ces opérations dans la région, le gouverneur se veut tout de même assez ferme : « Cette opération aura bel et bien lieu à Kankan et nous allons le faire sans état d’âme.  Donc tous ceux qui se sentent concernés, qui occupent des domaines ou des bâtiments de l’Etat, c’est le bon moment de les libérer maintenant avant qu’on vienne dire sortez ! ça ne va pas durer, nous allons lancer les opérations. Les bâtiments où les fonctionnaires en activités sont logés ne sont pas concernés. Mais ceux qui ne sont plus en activité et qui continuent d’occuper des bâtiments doivent les libérer », a-t-il ajouté.

Plus loin, il laisse entendre également qu’aucun document administratif ne sera valable durant cette campagne de récupération des biens de l’Etat dans la région de Kankan, en dehors d’un décret présidentiel de déclacification : «  Chez les juges, on dit souvent que le titre foncier est inattaquable. Mais cela ne concerne pas les domaines de l’Etat. Sauf celui qui sait qu’il détient un décret d’un  président de la républiques, que ce soit de feu Sékou Touré, de feu Général Lansana Conté ou même d’Alpha Condé, qui dit que le domaine qu’il occupe, était pour l’Etat mais, il revient au privé. Celui qui a ce document, on peut le laisser. Mais un titre foncier, un plan de masse ou une attestation de vente ne constituent pas un document pour nous arrêter », a-t-il prévenu.

Faut-il encore noter qu’aucune date n’a été fixée et aucun endroit ciblé n’a été dévoilé du moins pour le moment, par les autorités pour ces opérations de récupérations des domaines de l’Etat. Mais selon certaines indiscrétions, la villa duplexe dans laquelle réside en ce moment la mère du président de la république, le colonel Mamady Doumbouya, au quartier Hérèmakono, serait sur la liste.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :