Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Récupération des domaines de l’État à Mamou : quand le préfet rejette la doléance des vendeuses

La campagne de récupération des domaines du patrimoine bâti et non bâti de l’État a été lancée ce mercredi 20 avril à Mamou. Pour cette première journée, l’opération a consisté à l’identification et au marquage des différents sites.
Les occupants de la zone des chemins de fer (entre la route nationale et le marigot de Kimbely) d’où sont construits des boutiques, kiosques, restaurants ont été sommés de quitter les lieux dans les 48 heures qui suivent.
Massivement mobilisées, les vendeuses du marché Avaria, les plus concernées dans la zone du chemin de fer, sont venues chez le préfet demander une doléance : « nous prions Monsieur le préfet de nous accorder un temps moratoire jusqu’après la fête du ramadan pour déguerpir. Beaucoup parmi nous viennent d’acheter des marchandises pour la fête. D’autres ont pris des marchandises à crédit pour revendre. Nous souhaitons obtenir ce temps moratoire à cause de Dieu« , s’est lamentée Hadja Binta Keira au nom des vendeuses.
En réponse, le préfet Colonel Mamady Diallo est catégorique : « j’ai bien compris le message des femmes. Un message pathétique. Cette mission n’est pas contre les femmes. C’est contre ceux qui ont bradé les biens de l’État. Le CNRD a donné l’ordre pour récupérer tous les domaines de l’État sur toute l’étendue du territoire. Nous avons 4 marchés, vous invitons de venir, nous allons vous trouvez des places dans ses marchés. Je suis très sensible de ce que vous dîtes. Donc, je vous demande de comprendre que c’est une mission nationale. Si nous laissons aujourd’hui pour dire qu’on va attendre après la fête, on aurait failli à notre mission » , lance t-il. Comme pour dire que rien ne fera reculer le CNRD dans sa mission.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :