Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Ramadan : une initiative de don crée la polémique au ministère de la Culture

Des artistes en grand nombre se sont regroupés dans l’enceinte du ministère de la culture ce mardi 19 avril 2022. Ceci survient au lendemain d’une annonce faite par le ministère de tutelle aux artistes. Selon laquelle, sous l’initiative du président de la transition, un don de riz serait fait à tous les artistes de la Guinée en guise de « Sounakhati » pour le ramadan. Malheureusement, une partie seulement en aurait bénéficié.
Il y a aujourd’hui deux semaines depuis que l’annonce de ce don crée la discorde entre les artistes.  » Nous sommes venus nous faire entendre dans le calme sans violences. Le président nous a fait appel il y’a quelques jours afin de nous faire un don. Mais nos chefs dont Kabakoudou et Grand Devise, sont venus avec quelques personnes prendre ce qu’il y avait à prendre. Ils n’ont pas passé l’information alors que tout ceux qui sont là aujourd’hui ont leurs œuvres sur le marché. Et cela prouve  la discorde qui existe dans le milieu des comédiens sinon ils allaient prendre le temps d’appeler tout le monde« , explique Ibrahima le courrier Camara.
Venue rencontrer le ministre Bill de Sam pour ce faire entendre,  la foule  d’artistes a dû se contenter d’un entretien avec certains cadres. Le ministre étant absent, la représentante du ministère et les artistes se sont convenus sur un certain nombres de points.
« Il y a 5 000 et quelques sacs qui doivent sortir. Ils nous ont fait savoir que ça ne peut pas sortir juste  comme çà. Donc nous avons convenu de prendre la liste de tout le monde et nous les comédiens comme nous sommes les plus nombreux, nous allons nous retrouver et échanger les contacts afin que l’information puisse passer le moment venu« , a affirmé l’intermédiaire entre les artistes et le ministère.
Malgré les tentatives des cadres du ministère afin de rassurer les artistes, certains sont restés sur leur faim.   » Nous étions venus rencontrer le ministre mais on a l’impression qu’il nous a fui. Et son secrétaire nous a rien dit de clair. Tout ce qu’on obtient comme assurance, c’est de prendre encore des listes. C’est vrai que nous les artistes ne sommes pas unis mais le ministre aussi a sa part de responsabilité dans cette affaire « , déplore le comedien Kougouri.
Malgré cette forte mobilisation des artistes, ils n’ont pas eu gain de cause. À la fin de l’entretien avec certains cadres du ministère, aucun rendez-vous n’a été arrêté, disent-ils, pour une éventuelle rencontre afin d’aboutir à  une solution. Certains même pensent « qu’ils se sont fait berner une fois de plus avec cette histoire de listes « .
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :