Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Présumé détournement de fonds publics : « Ce n’est même pas à l’Agent judiciaire de transmettre ces dossiers au procureur » (consultant)

Dans une sortie médiatique, l’Agent judiciaire de l’Etat annonçait lundi soir, avec un ton à la limite intransigeant, des poursuites judiciaires contre des présumés auteurs de détournement de deniers publics. Analysant cette sortie médiatique de Me Mohamed Sampil, le juriste-consultant Sékou Oumar Camara dit qu’il ne revient même  pas à l’Agent judiciaire de l’Etat de transmettre ces dossiers au procureur de la République. Lisez ces propos.

« J’ai suivi l’Agent judiciaire de l’Etat et j’étais vraiment surpris de la teneur des propos et par leur caractère un peu excessif. En réalité, ce n’est même pas à lui de transmettre ces dossiers au procureur. Il revient aux services d’inspection de l’Etat qui ont relevé ces infractions de les transmettre directement au procureur de la République ou de les remonter à leurs hiérarchies (notamment les ministres). Ces derniers les transmettraient  à leur collègue de la Justice, qui a l’obligation d’en informer le procureur général pour suivre la chaîne au niveau du ministère public. C’est comme ça que cela aurait dû se passer. Mais j’étais vraiment surpris de cette sortie de l’Agent judiciaire de l’Etat. J’espère que c’est un simple couac et qu’à l’avenir, on va bien gérer ce type de dossier.

Le rôle de l’Agent judiciaire de l’Etat devrait se résumer à quoi ?

Traditionnellement, l’Agent judiciaire de l’Etat se résume à défendre les intérêts de l’Etat dans une affaire judiciaire. Dans une affaire comme celle-là, il aurait pu se constituer partie civile au nom de l’Etat. Il aurait pu engager des avocats pour défendre les intérêts de l’Etat qui est la victime dans ce cas – à travers ses finances.

L’Agent judiciaire a intérêt à ce que les « les délinquants » soient sanctionnés pénalement, qu’on restitue à l’Etat ce qu’on lui a pris et même qu’on lui trouve des dommages et intérêts. Voilà le rôle de l’Agent judiciaire de l’Etat. Aller sur les médias et proférer des menaces, c’est autre chose.»

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...