Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Palais du peuple : Etienne Soropogui dans tous ses états

C’est un détenu politique fraîchement sorti de prison qui s’est pointé au Palais du peuple ce mardi à l’effet de prendre part à la concertation voulue par le Comité National pour le Rassemblement et le Développement.

Hélas ! Étienne Soropogui n’a pas pu accéder à la salle de l’hémicycle. Et pour cause ? Un refus lui a été opposé en ce sens. Toute chose qui irrite le président du mouvement « Nos valeurs communes ».

« Ce n’est pas normal. Des personnes responsables ont été appelées pour venir prendre part à une réunion. On ne comprend pas pourquoi on les humilie de cette façon là. On nous ferme la porte d’accès. On ne comprend pas pourquoi. Mais je crois que des intentions ont été données pour que la transition  soit conduite dans la sérénité et dans l’inclusion.

À lire aussi

Il est inacceptable qu’on convie des pères de famille, des personnes respectables et qu’on leur ferme la porte comme des mal propres. Nous pensons que cela n’est pas de nature à nous aider à construire une transition sereine et inclusive« , s’est lâché l’ancien directeur des Opérations de la Commission électorale nationale indépendante.

Réfutant la considération, selon laquelle, il dirige un mouvement et non un parti politique, Étienne Soropogui, brandissant le carton d’invitation qui lui a été adressé, a déclaré concéder celle-ci à leurs auteurs.

« Je représente mon parti qui est membre de l’ANAD. Un choix a été exprimé par le président de la transition qui consiste à dire qu’il ne veut exclure personne. Nous nous sommes déplacés. Nous ne sommes quémandeurs de rien du tout. On nous connaît dans ce pays. (…). Ceux qui ont voulu faire de nous des mouvements ne sont plus au pouvoir, ils ont voulu choisir les partis qu’ils souhaitaient, nous ne sommes battus. Nous avons déposé une demande de légalisation qui nous a été refusée par l’ancien régime. Je crois que tout cela est derrière nous« , a conclu M. Soropogui.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...