Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

N’Zérékoré : le fleuve Tilé menacé de disparition

Jadis connu pour la qualité de ces ressources en eaux et poissons, le fleuve « Tilé » est fortement menacé à cause de l’incivisme des populations et de  l’inaction des autorités.
En effet, le fleuve Tilé, traverse plusieurs quartiers de la commune urbaine. Sauf que ces derniers temps, le comportement des populations qui ont transformé ce fleuve en dépotoir d’ordures, suscite des inquiétudes pour tous les acteurs qui défendent  l’environnement.
Rencontré par notre rédaction, Papa Bilivogui, enseignant chercheur et activiste de la protection de l’environnement indique que cette situation  » est inacceptable.  Les populations ne doivent pas transformer ce fleuve qui faisait la fierté de N’Zerekore en un dépotoir d’ordures. Et que cela reste impuni par la mairie. Vous savez, ce fleuve traverse plusieurs quartiers de la commune urbaine, et par conséquent, c’est plusieurs personnes qui tirent leur vie à partir de ce fleuve. A travers des bas-fonds de riz, des potagers, la pêche, l’élevage du porc,….. mais de nos jours toutes ces activités sont fortement menacées ».
Selon lui, la mairie de N’Zérékoré doit engagée des actions de curage des nids du Tilé de façon urgente. Sinon, précise-t-il, les maladies hydriques et les inondations sont à craindre en ce mois. « Il faut sensibiliser la population et mettre en place une brigade de surveillance, qui empêchera les populations de jetter les ordures dans ce fleuve qui doit être protègé », dira-t-il.
Pour Abdoulaye Cissé, 3 ème vice-maire  chargé de l’assainissement, « c’est l’incivisme des populations qui nous conduit à ce qu’on est en train de voir en ce moment. Sinon, ce fleuve ne devrait pas être un dépôtoir d’ordures. Mais, nous sommes en train de prendre toutes les dispositions, pour le curage des nids du fleuve Tilé ».
A noter que l’inaction des autorités face à cette menace de disparition du fleuve Tilé suscite assez d’interrogations au sein de l’opinion publique dans la capitale de la Guinée forestière. Car l’un des points nodal de cette menace n’est pas loin de la mairie et de la préfecture.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...